Carrière formation-entreprise

Formation : pour 6 DRH sur 10 la réforme de 2014 a été bénéfique

, par Julie Tadduni

57 % des directeurs des ressources humaines et responsables formation considèrent que la réforme de mars 2014 a simplifié le droit à la formation, selon le baromètre annuel de la formation professionnelle réalisé par le groupe Cegos.

Trois ans après, près de 6 DRH/RF sur 10 pensent que la réforme de 2014 a simplifié le droit à la formation. Chez les salariés, 87 % pensent que le CPF aide à développer leurs qualifications et 75 % à maintenir leur employabilité.

 

Une décision en concertation avec le salarié

Chez les DRH, 89 % estiment que le CPF est effectivement un levier pour la professionnalisation et la qualification des salariés. À financement égal, ils sont 67 % à penser qu’il est préférable que l’employeur décide, en concertation avec le salarié des formations qu’il va suivre.

 

Une responsabilité partagée pour les cadres

65 % des personnes interrogées considèrent que la responsabilité de cet impératif de formation est partagée entre l’entreprise et le salarié. Un sentiment davantage exprimé par les cadres (71 %) que par les ouvriers (51 %).

 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires