Management didier deschamps euro 2016

L’Euro 2016 comme levier de management

, par La Rédaction

À l’approche de l’Euro de football 2016, certaines entreprises ont choisi de s’adapter et de mettre en place un management tout particulier pour l’occasion. C’est le cas chez Lemon Way (solutions de transfert d’argent entre particuliers). Questions à Victor Mertz, son responsable marketing.

 

Le sport a-t-il une place dans votre culture d’entreprise ?
Oui, nous avons notamment une équipe mixte de football dans nos équipes qui joue tous les mardis soir. Et il y a non seulement des salariés qui adorent jouer mais il y a aussi ceux qui viennent pour les supporter, pour passer un moment agréable, boire un verre.

Quel management sera le vôtre pendant l’Euro ?
Il faut savoir que nous avons 70 collaborateurs qui représentent 19 nationalités. Que l’on aime le football ou non, l’Euro est une compétition qui rassemble. C’est pourquoi nous mettons tout en place pour que nos collaborateurs puissent en profiter et regarder les rencontres. Dans notre espace cafeteria il y a une télévision et nous avons même acheté les accessoires du parfait supporter : lunettes, drapeaux, maquillage…. Des pronostics ont été mis en place dans l’entreprise avec à la clé, quatre places pour la finale à gagner. À la base, il s’agissait d’un cadeau de notre partenaire bancaire et nous avons trouvé sympa de le distribuer ainsi. Les pronostics s’arrêteront donc à la finale et deux collaborateurs repartiront avec deux places chacun. Nous voulons vraiment laisser à tous l’occasion et la place de profiter de cette fête.

Et le travail ? Continuerez-vous à être productifs ?
Nous voyons cette approche comme un investissement. On capitalise en effet sur la fidélisation de nos équipes. D’ordinaire, nos collaborateurs travaillent déjà de tôt le matin à tard le soir et pendant les matchs, s’il y a une alerte, je suis certain qu’ils y répondront. Ce ne sera pas un moment complètement en vase clos. Nous n’anticipons aucune baisse de qualité du travail. D’autant que tout le monde n’est pas concerné par tous les matchs, il n’y aura pas 70 personnes qui vont décrocher en même temps chaque jour à 15 heures.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires