Économie Pouvoir d'achat

Pouvoir d’achat : en baisse pour plus de 8 Français sur 10

, par Julie Tadduni

81 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat à baissé ces dernières années, selon un sondage Sopra Steria Ipsos.

Les Français sont inquiets pour leur pouvoir d’achat. Ils sont 81 % à penser qu’il a diminué au cours des dernières années (dont 46 % pour qui il a beaucoup baissé). 45 % des personnes interrogées estiment que leurs revenus leur permettent tout juste de boucler leur budget quand 34 % parviennent à mettre un peu d’argent de côté. 11 % comptent sur leurs économies et ils sont tout de même 9 % à déclarer vivre à découvert grâce à un ou plusieurs crédits.

 

Chaque euro compte

Lorsqu’ils font leurs courses 27 % déclarent ne pas compter ou ne pas faire attention à 50 euros près. 20 % se disent à 5 euros près, quand 17 % comptent même chaque euro.

 

Baisse d’impôts

Dans ce contexte électoral, les Français ont déclaré être 83 % à approuver la proposition visant à baisser les impôts de 10 % pour les trois premières tranches. 82 % sont pour une hausse du Smic ainsi que le rétablissement de la défiscalisation des heures supplémentaires. Toutefois, la proposition phare de Benoît Hamon consistant à mettre en place un Revenu Universel d’existence n’est approuvé que par une minorité de Français (40 % ; ils sont 72 % au sein de son électorat et 65 % au sein de celui de Jean-Luc Mélenchon).

 

Des attentes fortes

Deux des propositions économiques faites par François Fillon sont parmi les moins plébiscitées. En effet, 22 % des Français sont pour le rétablissement des allocations familiales pour toutes les familles, peu importe leurs ressources et 24 % à la hausse de 2 points du taux de TVA. Fait intéressant, l’augmentation de la prime d’activité proposée par Emmanuel Macron, recueille un avis favorable chez 52 % des Français dont la moitié de son électorat, mais bien davantage chez les partisans de Benoît Hamon : 74 %.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Richard SIMONET, le

    Rien étonnant avec la monnaie de singe de l’Union Européenne.
    Avec 100 € tu ne peux manger que pendant 4 jours !
    Vite le FREXIT !
    Dehors de nos vies l’U.E.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires