Économie Pouvoir d'achat

Pouvoir d’achat : en baisse pour plus de 8 Français sur 10

, par Julie Tadduni

81 % des Français estiment que leur pouvoir d’achat à baissé ces dernières années, selon un sondage Sopra Steria Ipsos.

Les Français sont inquiets pour leur pouvoir d’achat. Ils sont 81 % à penser qu’il a diminué au cours des dernières années (dont 46 % pour qui il a beaucoup baissé). 45 % des personnes interrogées estiment que leurs revenus leur permettent tout juste de boucler leur budget quand 34 % parviennent à mettre un peu d’argent de côté. 11 % comptent sur leurs économies et ils sont tout de même 9 % à déclarer vivre à découvert grâce à un ou plusieurs crédits.

 

Chaque euro compte

Lorsqu’ils font leurs courses 27 % déclarent ne pas compter ou ne pas faire attention à 50 euros près. 20 % se disent à 5 euros près, quand 17 % comptent même chaque euro.

 

Baisse d’impôts

Dans ce contexte électoral, les Français ont déclaré être 83 % à approuver la proposition visant à baisser les impôts de 10 % pour les trois premières tranches. 82 % sont pour une hausse du Smic ainsi que le rétablissement de la défiscalisation des heures supplémentaires. Toutefois, la proposition phare de Benoît Hamon consistant à mettre en place un Revenu Universel d’existence n’est approuvé que par une minorité de Français (40 % ; ils sont 72 % au sein de son électorat et 65 % au sein de celui de Jean-Luc Mélenchon).

 

Des attentes fortes

Deux des propositions économiques faites par François Fillon sont parmi les moins plébiscitées. En effet, 22 % des Français sont pour le rétablissement des allocations familiales pour toutes les familles, peu importe leurs ressources et 24 % à la hausse de 2 points du taux de TVA. Fait intéressant, l’augmentation de la prime d’activité proposée par Emmanuel Macron, recueille un avis favorable chez 52 % des Français dont la moitié de son électorat, mais bien davantage chez les partisans de Benoît Hamon : 74 %.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Vos réactions (2)

  1. Législatives : l’emploi au cœur des préoccupations – Rebondir, le

    […] prioritaires pour les Français à l’approche des législatives ? Trois sujets se distinguent : le pouvoir d’achat et le coût de la vie (95 %), la santé (94 %), et l’emploi et la formation (94 […]

  2. Richard SIMONET, le

    Rien étonnant avec la monnaie de singe de l’Union Européenne.
    Avec 100 € tu ne peux manger que pendant 4 jours !
    Vite le FREXIT !
    Dehors de nos vies l’U.E.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires