Management shutterstock_631102349

Restauration d’entreprise : le nouveau protocole pour déjeuner entre collègues

, par Fabien Soyez

C’est le retour au bureau, et vous ne savez pas comment déjeuner à midi ? En parallèle du protocole sanitaire, le ministère du travail a publié ce 9 juin un nouveau guide sur le sujet.

Ce 9 juin 2021 signe le début d’un retour au bureau progressif, avec un assouplissement du télétravail et la mise en place d’un mode de travail “hybride”. Mais malgré les progrès de la vaccination et la baisse du nombre de contaminations, l’épidémie de Covid-19 n’est pas encore derrière nous : il reste ainsi nécessaire de suivre des règles de distanciation, notamment pour déjeuner à midi.

En parallèle du protocole sanitaire, le ministère du travail à mis à jour le guide à destination des salariés portant sur la restauration d’entreprise. Jusqu’ici, les salariés se rendant à la cantine devaient manger seuls à table, en respectant un espace libre de 8 m² autour d’eux (deux mètres de distance entre chaque personne). Désormais, il est possible de déjeuner en groupe, à 6 maximum, après avoir réservé ou en “venant ensemble” pour “limiter le nombre de contacts”.

 

Une jauge à “50 % de la capacité” du restaurant

La règle des 8 m² par salarié laisse place à une nouvelle jauge, correspondant au maximum à “50 % de la capacité d’accueil” de la cantine. Les tables sont éloignées d’au moins 2 mètres les unes des autres. L’employeur est invité à “mettre à disposition des convives” du gel hydroalcoolique à l’entrée du restaurant et après les caisses, mais aussi à “veiller à ce qu’ils l’utilisent”.

Le port du masque est obligatoire dans la file d’attente ou lors des déplacements dans le restaurant, avec une distanciation d’un mètre à respecter. Il devra être rangé dans une pochette, le temps du déjeuner. En outre, le temps de présence à table est limité “au temps strictement nécessaire au repas”.

 

LIRE AUSSIFin du télétravail à 100 %, “moments de convivialité” : le nouveau protocole sanitaire

 

Les paniers à emporter à privilégier

À noter que les employeurs et les restaurants d’entreprise sont incités à “privilégier les paniers repas préparés à l’avance” (en mettant notamment en place un “système de réservation”). Et à inviter les salariés à venir seuls récupérer leur panier.

Et les collaborateurs sont eux-mêmes invités à continuer, autant que possible, à déjeuner seuls, dans le restaurant d’entreprise, mais aussi dans leur bureau individuel.

 

LIRE AUSSICovid-19 : Au travail, les repas et l’open-space à la source des contaminations

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires