Management CourrierCadresMeditationManager

7 exercices de méditation pour les managers

, par Julie Falcoz

Entre les budgets à boucler, les recrutements à finaliser et les dossiers qui s’accumulent, la rentrée devient difficile. Pour faire le point, suivez le guide avec Sébastien Henry, auteur du livre Ces Décideurs qui méditent et s’engagent (éditions Dunod, 2014).

 

Écoutez-vous respirer

Cela paraît tout bête mais c’est la base de la méditation. “Prenez quelques minutes par jour. Ce rendez-vous avec vous-même consiste à poser votre attention sur votre souffle, pendant plusieurs cycles de respiration. À chaque fois qu’une pensée vient vous distraire, posez de nouveau votre attention sur votre souffle, tranquillement mais fermement”, décrit Sébastien Henry. Rapidement, le corps s’apaise, les muscles se relâchent. Vous ressentez un apaisement général. L’aire cérébrale qui correspond à l’attention au moment présent se développe petit à petit. Essayez de faire cet exercice quelques minutes par jour pendant une semaine d’abord.

 

Marchez

C’est une autre forme de méditation. “Pendant quelques minutes sur votre trajet quotidien, posez votre attention sur chacun de vos pas et ramenez-la à vos pas dès que celle-ci menace d’être emportée par un train de pensées”. Pour aller plus loin, vous pouvez même imaginer que vous caressez la terre à chaque pas, pour avoir la sensation d’être davantage relié au vivant.

 

En attendant

Dans la queue pour déjeuner, en attendant les transports en commun ou dans sa voiture coincée dans les bouchons… Il peut y avoir des “temps morts” durant la journée. Le spécialiste suggère de les transformer en “temps vivifiants” : “Au lieu de s’impatienter ou de plonger dans un smartphone, choisissez plutôt de porter votre attention sur votre souffle, et d’apaiser ainsi le flot des pensées pendant quelques minutes. Ce seront quelques minutes d’apaisement de l’esprit au lieu de s’énerver.

 

En parlant

Cet exercice demande un peu plus d’entraînement mais il est tout de même possible de méditer en ayant une conversation. Démonstration : “Quand on voit que nos pensées nous envahissent, on se sert du souffle pour revenir à l’instant présent. C’est aussi une forme de méditation, différente bien sûr d’une méditation pendant laquelle nous sommes seul, mais l’esprit est le même : être pleinement présent à l’instant. Ici, la respiration sert de fil rouge. Un peu comme le fil qui ramène l’apnéiste à la surface”.

 

Body scan

Cet exercice fait aussi partie des fondamentaux de la méditation. “Posez votre attention sur votre souffle pendant quelques cycles de respiration, puis faites la passer sur différentes parties de votre corps, tout en maintenant une conscience de votre part. Partez du haut de la tête ou de la plante des pieds, puis parcourez tout votre corps, en passant quelques instants sur chaque partie. Essayez au passage de sentir s’il existe des zones de tension dans votre corps”. Relaxation musculaire et baisse de la pression artérielle garanties.

 

Une émotion intense

Utile en cas de coup de stress ou de conflit avec un collaborateur, la méditation permet de se mettre sur pause quelques instants avant de réagir sous le coup de l’émotion par exemple. “Vous pouvez vous dire à l’inspiration quelque chose comme “je vois cette émotion en moi”, et à l’expiration, “je l’accueille et l’accepte à 100 %”. Attention, accepter sa présence ne signifie pas forcément accepter la situation qui est derrière”.

 

Prendre une décision

En tant que manager, vous devrez trancher, prendre des décisions. Pas tous les jours facile ? Essayez d’écouter votre instinct pour trouver la bonne réponse. “Imaginez que vous êtes dans un lieu, réel ou imaginaire, où vous vous sentez profondément bien. Posez l’attention sur votre souffle. Mettez-vous à l’écoute de “signaux faibles” en vous qui peuvent vous donner un éclairage sur la décision à laquelle vous faites face (une sensation, quelques mots, une image…)”.

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème