Management teletravail_11

Télétravail : le dispositif permettrait de réaliser 9,8 milliards d’euros d’économies par an

, par Marie Roques

Selon une étude réalisée par le Center for economics and business research (CEBR), favoriser la flexibilité du travail pourrait permettre aux entreprises françaises de réaliser des économies.

La France n’est pas le pays du télétravail. Pourtant, selon une enquête présentée par Citrix (spécialiste du cloud) et réalisée par le CEBR, 92 % des personnes travaillant dans le domaine de la finance, de la science, du consulting, de l’analyse et des métiers du Web aimeraient travailler deux jours par semaine à distance. Un dispositif qui permettrait, selon l’étude, de réaliser une économie de 9,8 milliards d’euros par an.

Travailler à son rythme
Dans cette perspective, l’enquête révèle également que le fait d’appliquer deux jours de télétravail par semaine pourrait permettre d’économiser 1,7 milliard d’euros en coûts de transport.
D’une manière générale, les Français apprécient la possibilité de pouvoir télé-travailler. Pour ceux qui en ont l’occasion, 93 % travaillent à distance. Ils sont même 36 % à se déclarer davantage productifs. Pour 83 %, ce système leur permet de travailler à leur rythme. Ils sont 81 % à assurer qu’il leur apporte un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Être plus productif
Parmi les personnes qui souhaitent avoir accès au travail flexible, 29 % affirment que cela leur permettrait de réaliser un choix de vie, 16 % y voient un moyen d’être plus productif et 15 % mettent en avant le fait que cela supprimerait le trajet entre le domicile et le lieu de travail.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires