High Tech Mobile First

“Mobile First” : Leitmotiv de l’évolution digitale ?

, par La Rédaction

Tribune – Il y a encore quelques années, avant l’apparition des smartphones, nous étions loin de penser que nous allions devoir créer et maintenir non plus un support digital, mais des dizaines… Aujourd’hui, plus que jamais, avec l’arrivée d’appareils nomades divers et variés, le monde du mobile prend le dessus sur les versions Desktops tout en changeant notre comportement et notre manière de consommer. Par Brice Ohayon, fondateur et CEO du groupe Webpopulation.

 

Notre bon vieux desktop va-t-il survivre ?

L’univers du mobile prend un tournant exceptionnel, depuis 2007, avec le lancement du premier iPhone. Steve Jobs ne s’était pas trompé en affirmant que “ce produit révolutionnaire est sur le point de tout changer”. Désormais, nos poches sont équipées d’un appareil aussi puissant qu’un ordinateur, qui va créer des besoins dont nous n’avions même pas conscience. Les innovations et les ventes de supports mobiles (pas seulement de smartphones) continuent d’exploser à travers le monde et se démocratisent.
Le taux de croissance du trafic total d’Internet mobile est de + 74 %. Un habitant de la planète sur trois possède un smartphone. Au premier trimestre 2016, il se vend en France, 4 fois plus de mobiles tous les jours que d’ordinateurs. 62 % de la population possède un smartphone, 32 % une tablette et 52 % des Français, soit 34,3 millions*, se connectent chaque jour à Internet depuis leurs smartphones, toutes catégories sociales confondues. Grâce à sa facilité d’utilisation, les tarifs concurrentiels de plus en plus bas, la bonne qualité du réseau, l’adaptation du marché, avec la création d’applications mobiles, sites mobiles, responsive design, etc., l’utilisation des supports mobiles fait désormais partie du quotidien. Entre 2014 et 2015, la croissance du m-commerce (+ 75 %) explose face à celle du e-commerce (+ 11%)**.
Notre comportement change, nous sommes dans une ère de mobinautes. Nous abandonnons petit à petit les Desktops pour aller vers tous ces supports dits “mobiles”.
Aujourd’hui, à part au bureau, reste-t-il beaucoup d’internautes qui se connectent depuis leurs ordinateurs fixes ? Dans un futur proche ou lointain, les ordinateurs sont-ils en passe de disparaître ?

Penser, manger, dormir, vivre mobile, comme vos clients !

Si l’usage du mobile supplante le Desktop, la vision de l’entreprise et donc la conception d’un projet digital doit alors être revue. Vous devez tout d’abord penser aux mobinautes, donc à tous ces supports mobiles et spécialement à la manière dont ils seront intégrés dans l’expérience client.
Il y a plusieurs années, Eric Schmidt, le président de Google, disait : “Il y a une consigne simple : quoique vous fassiez, occupez-vous d’abord des mobiles”. C’est alors que naît le terme “Mobile First”, qui consiste, comme son nom l’indique, à concevoir un projet, en priorisant les versions mobiles, qui s’adapteront par la suite à la version Desktop.
Le mobile est alors au cœur des stratégies digitales d’une marque et doit devenir une priorité pour tous. Mais entre vous et moi, sommes-nous vraiment “Mobile First” ?

 

Le multi-device, une nécessité pleine de complexités.

Fais ce que je dis, mais pas ce que je fais. Certains parlent même de “mobile-only”, mais sommes-nous capables de faire l’impasse sur le Desktop ? Je ne le pense pas, au contraire, chaque support a un but précis et doit répondre à un besoin spécifique.
Nous sommes aujourd’hui dans une phase délicate de multiplication des supports et des résolutions. Nous ne réfléchissons plus en grande famille : Mobile, Tablette, Desktop, mais plutôt en petites sous-familles : Mobile, Mobile note, Notebook, Netbook, Ultrabook, Tablette, Phablette, etc.
Tout ceci a une incidence directe sur le comportement d’achat, le trafic, le panier moyen, le taux de conversion, l’expérience utilisateur, et bien sûr les coûts ou même la capacité d’une entreprise à déployer et maintenir cet ensemble.
Une marque qui ne devait gérer qu’une plate-forme digitale Desktop, doit désormais faire face à plusieurs dizaines de scénarios. Les problématiques techniques, de conceptualisation, de créa, d’animation commerciale et de génération de trafic sont alors démultipliées…

 

Alors que devons-nous faire ?

Pour résumer, plus de 50 % du trafic provient de supports mobiles et cela ne cesse de croître.
Nous nous devons de penser “Mobile First”. Même si le Desktop proprement dit (matériel) risque de disparaître, l’expérience sur un écran de 4,7 pouces ne sera jamais la même que sur un écran de 27 pouces. Au mieux le mobile se transformera en tablette ou en desktop moyennant du matériel additionnel (Station d’accueil HD-500 de Microsoft) mais cette expérience desktop ne peut pas disparaître, que ce soit pour les besoins d’immersions du client (impossible en mode portrait de 4,7 pouces dans le métro), et la marque qui a des besoins d’expressions incompatibles sur un mobile.
À notre grand désespoir, c’est inévitable, il y a donc un temps et un support pour tout. Un temps pour acheter, un temps pour chercher, un temps pour consulter, un temps pour tout faire, que ce soit dans un magasin, de chez nous, du bureau ou dans les transports.
Nous avons le devoir et l’obligation de répondre à ces besoins non plus pour innover mais bien pour exister ! Et ce malgré toutes les conséquences organisationnelles, sociales, financières et techniques dans nos sociétés respectives.
Mais voyons le bon côté des choses, c’est pour vous une incroyable opportunité de créer de la valeur ajoutée !

(*We Are Social, Mars 2016).

(**Sociomantic, Avril 2016)

La Rédaction


Sur le même thème


Vos réactions (3)

  1. “Mobile First” : Leitmotiv de l&rsq…, le

    […] Il y a encore quelques années, avant l’apparition des smartphones, nous étions loin de penser que nous allions devoir créer et maintenir non plus un support digital, mais de  […]

  2. UX/UI, le

    Votre site n’est pas responsive. Lecture de vos articles partiellement visible d’un smartphone.
    C’est un peu le comble après un article sur le « mobile first ». Dommage…

  3. “Mobile First” : Leitmotiv de l&rsq…, le

    […] TIl y a encore quelques années, avant l’apparition des smartphones, nous étions loin de penser que nous allions devoir créer et maintenir non plus un support digital, mais de…  […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires