Économie data-scanning

Emploi des cadres : avec la digitalisation, les « profils experts » s’arrachent

, par Fabien Soyez

Ingénieurs de production dans les « usines du futur », data analyst, directeurs juridiques : les cadres sont toujours plus recherchés en 2019, selon le 20e « Baromètre de l’emploi » du cabinet Robert Walters.

 

L’année 2019 s’annonce belle pour le marché des cadres, avec un volume d’offres d’emploi en croissance de 8 % au 1er trimestre, selon la 20ème édition du « Baromètre de l’emploi » de Robert Walters (1).

« Alors qu’un ralentissement des créations d’emploi a été observé en 2018, les postes de cadres battent quant à eux des records depuis six ans. La digitalisation des entreprises participe largement à cette dynamique qui entraîne une augmentation des demandes en profils experts, capables de les accompagner dans ces mutations », explique Coralie Rachet, directrice France du cabinet de conseil.

D’après l’étude de Robert Walters, les cadres sont particulièrement recherchés dans l’industrie – où les usines sont toujours plus high-tech. Ainsi, l’emploi des « ingénieurs de production » connaît « une forte hausse » du volume d’offres d’emploi au 1er trimestre 2019, avec 11 % d’offres de plus qu’au 1er trimestre 2018.

« Cette progression s’explique notamment par le dynamisme de l’industrie française, qui a su se moderniser et se différencier en empruntant le virage de l’innovation. La transformation digitale engagée par les entreprises crée alors de nombreux besoins en ingénieurs aux compétences techniques fortes, capables de se positionner sur des postes stratégiques », analyse le cabinet. En lien direct avec les services R&D, maintenance, industrialisation, RH, ou finance, l’ingénieur de production « est particulièrement sollicité afin de piloter les changements de l’usine 4.0″, ajoute-t-il.

usinefutur

 

Les cadres, moteurs de la « transformation des organisations »

Les fonctions du digital et de l’IT continuent en parallèle de s’arracher au sein des entreprises, avec un volume d’offres d’emploi en croissance de plus de 10 % au 1er trimestre 2019. « Alors que la phase de digitalisation des Systèmes d’Information est déjà bien entamée, entraînant une transformation en profondeur des organisations, les entreprises ont désormais besoin de renforcer leurs lignes managériales. Ces nouveaux managers sont recrutés sur leur capacité à  élaborer des roadmaps projets, mais surtout à les décliner sur le terrain en intégrant les contraintes propres à l’entreprise », indique Robert Walters. Les métiers d’analystes de données et de « data architects » sont en outre particulièrement recherchés.

Selon l’étude, les recrutements de directeurs juridiques sont aussi en hausse, avec 10 % d’offres de plus qu’au 1er trimestre 2018. « La réorganisation des directions juridiques, du fait de l’instauration du RGPD et de la mise en oeuvre de la loi Sapin II, a favorisé l’augmentation des recrutements dans les domaines Juridique, Fiscal & Conformité. Si les besoins récurrents d’expertise fiscale ou juridique permettent à la fonction de rester continuellement attractive, la sollicitation croissante des Data Protection Officers ou Compliance officers, du fait des évolutions législatives et règlementaires, favorise la hausse du recrutement », conclut le cabinet.

 

 (1) Cette enquête a été réalisée sur la base du site Jobfeed, qui recense les offres d’emploi parues sur les job boards et les sites carrières de la majorité des entreprises françaises.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires