Carrière Pour les futurs cadres informaticiens, Google est l'entreprise qui les fait le plus rêver.

Pour les futurs cadres informaticiens, Google est l'entreprise qui les fait le plus rêver.

Google, Microsoft et Ubisoft… top 3 des entreprises qui font rêver les étudiants IT

, par Camille Boulate

Selon l’enquête d’Universum, cabinet international d’étude et de conseil spécialisé dans la marque employeur, les entreprises Google, Microsoft et Ubisoft sont les trois entités qui attirent le plus les étudiants des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs.

 

Publiés en avril dernier et rendus publics aujourd’hui, les résultats de l’enquête 2017 réalisée par Universum montre que Google, Microsoft et Ubisoft sont les trois entreprises qui font rêver les étudiants IT en France. À la quatrième place du classement se trouve Apple puis Thalès, premier représentant du secteur aéronautique dans le top 10.


 

Des profils nécessaires pour les entreprises

Les étudiants IT sont aujourd’hui des profils indispensables pour la plupart des entreprises qui amorcent, les unes après les autres, leur transformation digitale. “Pourtant, les métiers du secteur informatique sont en pénurie depuis plus de 5 ans et les entreprises doivent redoubler d’efforts pour attirer et recruter les candidats”, indique le cabinet spécialisé dans la marque employeur. Conscients de leur valeur sur le marché, les étudiants IT ont donc des prétentions salariales plus élevées que les autre ingénieurs avec un salaire annuel brut de 36 806 euros contre 35 406 euros. “Cette différence significative de près de 4 % montre que les futurs informaticiens sont conscients de leur attractivité sur le marché du travail et savent qu’ils sont en position de force pour négocier leur salaire”, précise Universum.

 

Les étudiants IT attirés par les petites structures

Autre enseignement de l’enquête : les futurs cadres de l’informatique sont davantage attirés par les petites entreprises voire même par créer leur propre entreprise. 14 % des étudiants IT annoncent vouloir travailler dans une start-up (contre 7 % d’ingénieurs) et 6 % veulent créer leur entreprise (contre 3 % des futurs ingénieurs). Côté secteurs, les plus plébiscités sont propres à l’informatique : 54 % souhaitent intégrer des entreprises conceptrices de logiciel ou de services informatiques et 30 % des structures d’équipements et technologies informatiques.


 

À noter
L’enquête a été réalisée auprès de 16 036 étudiants d’école d’ingénieurs dont 2 298 suivent un cursus spécialisé en IT et se préparent aux différents métiers de l’informatique.

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Sur le même thème