Carrière Cartoon,Vector,Map,Of,France.,Travel,Illustration,With,French,Main

Salaires des cadres en 2021 : L’écart entre Paris et les autres régions devrait se réduire encore plus avec le télétravail

, par Eve Mennesson

L’Île-de-France propose toujours des salaires plus élevés aux cadres, de l’ordre de 10 %. Mais les écarts se réduisent et le télétravail pourrait accélérer cette nouvelle tendance en 2021.

Il est d’usage de dire que les salaires des cadres franciliens sont 10 % plus élevés que ceux des cadres qui travaillent dans une autre région. “Cela s’explique par le niveau de vie, plus élevé en Île-de-France, mais aussi par la présence en région parisienne de davantage de sièges sociaux, qui rémunèrent mieux”, avance Khalil Ait-Mouloud, responsable de l’activité Enquêtes de rémunération au sein de Gras Savoye Willis Towers Watson. Mais cela tendrait à être de moins en moins vrai.

“Les écarts entre les régions du Sud de la France et l’Île de France sont moins importants qu’auparavant : ils seraient entre 5 et 10 % inférieurs, alors que les salaires des cadres des régions du Nord seraient entre 10 et 15 % inférieur”, rapporte Khalil Ait-Mouloud. Le baromètre d’Expectra va dans le même sens et note une augmentation des salaires de 3,5 % en région Rhône-Alpes et de 3,3 % en PACA contre 3,2 % en Île-de-France.

“Les salaires des cadres dans les grandes métropoles régionales augmentent fortement car les entreprises sont confrontées à la pénurie de talents. Booster les rémunérations leur permet notamment d’attirer des cadres parisiens qui sont prêts à faire des efforts sur leur rémunération, mais pas de plus de 10 %”, analyse Khaled Aboulaich, directeur d’Expectra.

 

Cet article fait partie d’un dossier plus large sur les salaires des cadres :
* Salaires des cadres 2021 : les profils qui tirent leur épingle du jeu
Des inégalités femmes – hommes persistantes

 

La donne pourrait changer avec le télétravail et influer sur les salaires en région

Cependant, les offres pour les cadres sont toujours plus nombreuses en Île-de-France et les cadres franciliens réfléchissent toujours à deux fois avant de quitter la région parisienne : il reste en effet la crainte de ne pas trouver un autre emploi si l’on souhaite quitter son entreprise ; et la question du travail du conjoint se pose également.

Mais la donne pourrait changer en 2021 avec le télétravail, et influer sur les salaires en région. “Cela ouvre les frontières et offre à des candidats qui vivent hors des grandes métropoles la possibilité de postuler. Cela permettra aux entreprises de faire face à la pénurie de profils et aux cadres de bénéficier d’un salaire plus élevé”, pense Albane Prieto, directrice du recrutement permanent chez Robert Half. Elle voit aussi des cadres franciliens s’ouvrir à des offres hors de Paris.

Khalil Ait-Mouloud se questionne d’ailleurs sur la rémunération des cadres qui télétravaillent : “Quel salaire proposer à un cadre dont l’entreprise est basée en Île-de-France mais qui travaille depuis n’importe où en France ?” En effet, avec l’émergence du télétravail, les frontières s’estompent. Nathalie Berthelot-Briday, vice-présidente du club Oras, spécule sur une réduction progressive des différences de salaires qui existent actuellement entre Paris et les autres régions.

 

LIRE AUSSI : Cadres : les métiers qui recrutent en 2021, malgré la crise

 

Avatar

Eve Mennesson


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires