RSE femme-ches-d-entreprise

Entreprise : les femmes sont-elles des patrons comme les autres ?

, par Julie Tadduni

Quel que soit leur sexe, les patrons déplorent qu’en France leur statut soit peu valorisé et pensent qu’il devrait l’être davantage (91 % des femmes et 93 % des hommes). C’est le constat dressé par une enquête Ipsos pour Axa Entreprises.

Qu’ils soient hommes ou femmes, il semblerait que les chefs d’entreprises français partagent les mêmes préoccupations. Ils s’accordent en effet à dire à plus de 9 voix sur 10 qu’ils ne sont pas suffisamment valorisés. Ils se déclarent également préoccupés par les mêmes risques comme la mise en cause de leur responsabilité civile ou pénale (81 % de femmes et 79 % d’hommes) et les procédures prud’homales (59 % de femmes, 63 % d’hommes).

Plus de difficultés pour réussir
Parmi les qualités requises pour être chef d’entreprise, les femmes citent davantage le courage, le goût du risque (59 % contre 49 %) et la capacité à décider dans la solitude (32 % vs 21 % parmi les hommes). Elles sont en effet moins nombreuses que les hommes à mentionner le soutien familial parmi les conditions importantes pour réussir. Là où les hommes chefs d’entreprise sont en effet 20 % à mentionner l’importance de ce soutien familial pour se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, les femmes sont deux fois moins nombreuses à compter sur cet aspect (11 %).

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires