Management Corporate,Office,Party,And,Success,Celebrating,Flat,Banner.,Joyful,Managers

Responsable QVT : “Spécialiste du bien-être et des conditions de travail, il incarne le rôle sociétal de l’entreprise”

, par Fabien Soyez

De plus en plus d’entreprises ont à cœur de mener une vraie “politique” en faveur de la qualité de vie au travail. Surtout depuis la crise du Covid, qui a remis en question bien des stratégies et des pratiques. Iront-elles jusqu’à créer des postes de “responsables QVT” ? On en compte déjà 110 en France, selon une enquête de Moodwork. Son co-fondateur, Leopold Denis, nous dit tout sur ce métier encore méconnu, mais d’avenir.

Qui sont les responsables QVT aujourd’hui ?

Ce poste, bien qu’apparu il y a dix ans, est encore rare. Le concept de qualité de vie au travail sort peu à peu de sa place de “gadget” et prend de l’importance dans les entreprises. Mais les responsables QVT restent méconnus, même en interne. Pendant notre enquête sur ce métier, entre octobre 2019 et avril 2020, on en comptait 110 en France. Mais ces derniers mois, leur nombre n’a cessé de croître. Même dans des organisations jusqu’ici peu investies dans la QVT.

Il s’agit d’un poste à part, dédié entièrement à la qualité de vie au travail ; et plus simplement de quelques missions confiées au responsable RH. Mais ce métier reste encore mal défini, avec des fonctions trop larges : beaucoup de RQVT exercent aussi des missions RH et RSE, d’innovation (digitalisation, nouvelles formes de travail), d’ergonomie, d’office management.

Malgré ce côté encore “fourre-tout”, ce métier est passionnant pour qui l’exerce, car “transversal” : un responsable QVT doit être proche des salariés au quotidien, mais également agir auprès du management, ainsi que de la direction (sur le plan stratégique). En revanche, ils sont nombreux à déplorer un manque de moyens, avec des budgets pas toujours à la hauteur de leurs tâches.

 

LIRE AUSSI : En matière de QVT, “chaque salarié a un rôle à jouer”

 

Selon votre étude, il semble aussi que l’on confond encore trop ce poste avec celui de responsable RH…

L’un exerce souvent les fonctions de l’autre, mais ce sont deux postes différents. Le DRH est un généraliste qui gère le capital humain. Le Responsable QVT est un spécialiste, le référent du bien-être des salariés. Il forme les collaborateurs en matière de RPS (risques psychosociaux) et de bien-être. Il repense l’organisation de la vie au travail (aménagement des espaces, actions de bien-être). Enfin, il accompagne à la fois les collaborateurs (problématiques individuelles, conditions de travail, conciliation vies pro/perso) et les managers (vers un “management positif”).

Certes, le RQVT soutient la fonction RH en cas de situations compliquées (harcèlement, burn-out). Mais en se concentrant sur le bien-être et la prévention des RPS, il fait de la QVT sa priorité.

 

Différences RH et Resp QVT

 

LIRE AUSSI : Qualité de vie au travail : en quoi la psychologie peut vous aider ?

 

La place du responsable QVT dans l’entreprise est-elle encore trop “secondaire” ?

Plusieurs RQVT nous ont indiqué que la qualité de vie au travail n’est pas un sujet prioritaire dans toutes les entreprises, tant pour la direction que pour les collaborateurs. Ils manquent de moyens financiers, mais font aussi face à d’importantes réticences. Aujourd’hui, la QVT a tendance à être considérée comme un sujet “non-business”. Importante, mais “non-prioritaire”.

Faire des liens entre QVT et rentabilité reste compliqué. Car son impact s’observe à long terme, chez chaque collaborateur, dans sa productivité, son engagement, sa créativité. Les dirigeants doivent comprendre que la performance sociale est au service de la performance économique. Plus que de simplement prendre soin des salariés, une bonne politique QVT permet d’accompagner les salariés vers des carrières plus longues, d’éviter la fuite de talents et d’en attirer de nouveaux.

 

LIRE AUSSIRisques psychosociaux : “les plans de prévention pérennes restent rares”

 

Quel sera le rôle des responsables QVT après la crise du Covid-19 ?

Les entreprises gagneraient à faire de la QVT un service à part. Avec des RQVT chargés de mettre en place une véritable politique QVT, d’améliorer la santé au travail, mais aussi d’entraîner tout le monde avec eux. Pour qu’une stratégie de QVT fonctionne, les dirigeants doivent être réellement impliqués. Mais les salariés doivent eux aussi devenir acteurs.

Demain, le vrai rôle d’un responsable QVT sera de faire prendre conscience, à chaque membre de l’organisation, du rôle qu’il peut jouer. Ce faisant, il sera à la source de nombreux changements (organisationnels, culturels) ; permettant d’améliorer le bien-être des collaborateurs, mais aussi de donner du sens à leur travail. Deux points devenus cruciaux aux yeux des salariés, surtout en 2020. La crise du Covid a renforcé leur besoin de sens et leur aspiration à une meilleure qualité de vie. Ils veulent que le temps qu’ils passent au travail n’impacte pas leur santé, mais qu’il soit aussi bénéfique pour eux. C’est ce rôle sociétal de l’entreprise que les RQVT tendent à incarner.

 

responsable-QVT1

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires