Management bordeaux

Palmarès des villes françaises où travailler : Bordeaux plébiscitée

, par Chloé Goudenhooft

Selon l’étude Great Place to Work, Bordeaux se positionne comme la première ville où il fait bon travailler. Elle est suivie de Toulouse et Montpellier.

Les Français auraient-ils besoin de soleil ? Ce sont en tout cas les villes du Sud qui sont privilégiées quand on leur demande où ils aimeraient travailler, selon l’étude Great Place to Work*. Bordeaux (39 %) se classe première, suivie de Toulouse (31 %) et de Montpellier (27 %). Cette année, Nantes (24 %), précédemment classée à la 6e place est passée 4e et Perpignan (19 %), absente du classement l’année dernière, s’est positionnée en 7e place, devant Paris (17 %).

 

Opportunités professionnelles


L’étude révèle que la qualité de vie est un critère de choix essentiel pour 71 % des Français. 47 % d’entre eux considèrent que le climat, l’environnement ou la culture participent de façon primordiale à leur bien-être. Le dynamisme économique de la région est cité dans 37 % des cas. 18 % des interrogés voient dans les opportunités professionnelles offertes par la ville la raison sine qua non de s’y installer.

Qualité du logement


Enfin, un quart des Français citent le critère des retours aux sources en se rapprochant de leur famille ou de leurs amis. La qualité du logement et le coût de l’immobilier sont avancés par 23 % des interrogés.

* Étude de l’Institut Think pour l’Institut Great Place to Work auprès de 1 000 salariés français interrogés en ligne du 7 au 14 octobre 2014.

gplus-profile-picture

Chloé Goudenhooft
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires