High Tech digital-entreprise

Transformation digitale des entreprises : salariés et cadres sont désenchantés

, par Fabien Soyez

Selon le baromètre Digital Workplace 2019 réalisé par l’Ifop pour le cabinet Julhiet Sterwen, 68 % des salariés perçoivent la transformation digitale comme bénéfique pour leur entreprise. Mais leur nombre baisse d’année en année. De leur côté, 45 % des managers constatent qu’avec le numérique, ils ont moins d’impact sur leurs collaborateurs.

 

De moins en moins de salariés français perçoivent la transformation digitale comme une « révolution », selon le quatrième baromètre Digital Workplace du cabinet de conseil Julhiet Sterwen (1). Ils sont ainsi 60 % à le penser, contre 63 % en 2018.

 

Désenchantement et vie professionnelle complexifiée

“Si la transformation est entrée dans le quotidien, elle soulève des inquiétudes”, relève l’étude. Ainsi, 60 % des répondants considèrent que le numérique est “positif pour l’économie”, mais 62 % pensent aussi qu’il ne l’est pas pour l’emploi.

Le baromètre Digital Workplace décrit un “désenchantement” des collaborateurs. “S’ils sont toujours une majorité à penser que la transformation digitale est bénéfique pour leur entreprise, leur nombre s’amoindrit d’année en année”, explique Julhiet Sterwen. De 74 % en 2016, ils sont ainsi passé à 71 % en 2018, puis à 68 % en 2019. Même tendance à la baisse (de 68 % en 2016 à 62 % en 2019) sur la perception de l’impact de cette transformation digitale sur eux-mêmes, les salariés constatant que le numérique “complexifie” leur vie professionnelle, plus qu’il ne la facilite.

En outre, parmi les 63 % de collaborateurs dont l’entreprise a changé leur organisation, seuls 13 % constatent que le nouveau mode de fonctionnement mis en place comporte “moins de niveaux” hiérarchiques que le précédent. Ainsi, “les transformations s’enchaînent, mais restent superficielles”, note Julhiet Sterwen.

teletravail-manager

Les managers freinés dans leur management

Du côté des managers, une majorité constate que le digital les pousse à faire évoluer leur posture et leurs pratiques. 62 % indiquent que le numérique favorise ainsi une “posture de chef d’orchestre / chef d’équipe”, et 79 % partagent l’idée qu’il introduit aussi “de nouveaux usages dans la façon de superviser et animer” une équipe.

Mais dans cette dernière perspective, un chiffre interpelle : 45 % des managers ont en effet le sentiment d’avoir “moins d’impact et d’influence” sur leurs collaborateurs. Un chiffre en augmentation de 7 % en un an.

 

* Cette étude réalisée par l’Ifop auprès de 1 008 salariés et 680 managers, mesure la perception qu’ont les collaborateurs des entreprises de plus de 500 salariés de la transformation digitale.

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires