High Tech FemmeInnovation

Le numérique stimule l’innovation dans le secteur tertiaire

, par Marie Roques

Mené avant la crise sanitaire et portant sur la période 2016-2018, le dernier rapport de l’Insee met en lumière l’innovation des entreprises françaises. Elles sont le plus nombreuses dans le secteur de l’information-communication.

Selon l’Insee, entre 2016 et 2018, 41 % des sociétés de 10 salariés ou plus ont innové dans les secteurs marchands non agricoles. Elles ont plus souvent innové en procédés (33 %) qu’en produits (25 %) et parmi les sociétés innovantes en produits, 68 % ont introduit au moins un nouveau produit sur un de leurs marchés.

Le rapport de l’Insee nous informe également qu’innover est plus fréquent dans le secteur de l’information-communication (69 % de sociétés innovantes), l’industrie (56 %), les activités financières et d’assurance (49 %) et les activités spécialisées, scientifiques et techniques (48 %).

 

4 % du chiffre d’affaires consacré à l’innovation

L’institut remarque que la transformation numérique continue de stimuler les activités d’innovation, du système de production à l’expérience client. Par ailleurs, la propension à innover augmente avec la taille des sociétés et l’appartenance à un groupe. Les sociétés innovantes en produits ou en procédés consacrent 4 % de leur chiffre d’affaires à leurs activités d’innovation, dont les deux tiers en recherche et développement.

Quatre sociétés innovantes sur dix ont obtenu des financements pour leurs activités d’innovation ; les crédits d’impôt et les exonérations fiscales ou sociales sont les aides les plus souvent sollicitées. Six sociétés sur dix n’innovent pas, car elles ont d’autres priorités, elles n’ont pas assez de personnel qualifié ou les coûts de l’innovation sont trop élevés.

 
 

Marie Roques

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires