High Tech travail robot

Digitalisation des entreprises : la France affiche toujours un certain retard

, par Marie Roques

Selon l’étude Workmonitor menée par Randstad, concernant les salariés face à la digitalisation, 52 % des collaborateurs français estiment devoir acquérir des compétences numériques pour garder leur travail.

 

Maîtriser les nouvelles technologies, être capable de travailler en réseau, utiliser les médias sociaux, savoir analyser les données, voici les nouveaux défis auxquels les salariés européens doivent faire face.

 

Monter en compétences

Selon l’étude Workmonitor menée par Randstad, 59 % des collaborateurs interrogés dans plusieurs pays d’Europe, estiment d’ailleurs que leurs entreprises ne disposent pas des compétences nécessaires pour relever le défi de la digitalisation.

 

Les bienfaits de l’automatisation

En France, seule la moitié des salariés affirment travailler dans une entreprise dotée d’une stratégie digitale, soit l’une des proportions les plus basses au sein des 18 pays européens interrogés dans le cadre de l’enquête.
Plus loin, 32 % des collaborateurs de l’Hexagone pensent ainsi effectuer dans leur travail de nombreuses tâches répétitives qui pourraient être automatisées. Dans cette perspective, 43 % estiment se sentir capables d’apporter plus de valeur ajoutée dans leur travail si ces tâches répétitives étaient automatisées.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème