Entreprise niveau-anglais

Un cadre sur deux juge son niveau d’anglais comme un frein à l’embauche

, par La Rédaction

86 % des cadres déclarent avoir déjà utilisé une langue étrangère au cours de leur carrière, selon un sondage réalisé par cadremploi.fr.

Si plus de 8 cadres sur 10 ont déjà eu recours à l’utilisation d’une langue étrangère dans leur carrière, ils sont pourtant la moitié à estimer que leur niveau d’anglais reste un frein à leur évolution professionnelle ou à l’embauche. Seuls 35 % des répondants déclarent posséder un niveau opérationnel.

 

Plus à l’aise à l’écrit

45 % des personnes interrogées trouvent que prendre la parole en anglais reste un exercice difficile. En revanche, 67 % se sentent plus à l’aise lorsqu’il s’agit de rédiger un courrier ou un e-mail.

 

En quête de formation

De ce fait, 6 cadres sur 10 souhaiteraient suivre une formation en anglais alors que la moitié en a déjà bénéficié. Toutefois, 42 % se déclarent mal informés sur les dispositifs existants, voire pas du tout (20 %). Enfin, et alors que le CPF est en place depuis le 1er janvier 2015, seuls 21 % des répondants ont suivi une formation par le biais de ce dispositif.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires