Entreprise confiance-entreprise

En entreprise, pas de confiance sans reconnaissance

, par Innocentia Agbe

À quoi tient la confiance en entreprise ? D’après une étude publiée par Malakoff Médéric, il existe une corrélation forte entre reconnaissance, confiance et engagement.

 

Pour 95 % des dirigeants et salariés, la confiance est considérée comme un sujet essentiel révèle l’enquête “Regards croisés sur la confiance en entreprise”, publiée par Malakoff Médéric*.

 

Confiance et performance

95 % des salariés interrogés pensent que leur confiance est déterminante pour la performance de leur entreprise. Du côté des dirigeants, la confiance contribue en premier lieu à la satisfaction des clients, puis à la pérennité de l’entreprise et à l’ambiance au travail. Mais comment créer ce sentiment ? 63 % des dirigeants et 60 % des salariés s’accordent à dire que la reconnaissance est la pratique managériale qui a le plus d’impact devant l’écoute et le dialogue.

 

Un impact très positif

D’ailleurs, en fonction du sentiment de confiance qu’ils éprouvent ou non envers leurs dirigeants, les salariés semblent avoir des attitudes très différentes. Par exemple, 84 % de ceux qui sont très confiants ont envie que leurs clients soient satisfaits (contre 50 % pour ceux qui sont peu ou pas confiants). Ils ont aussi envie d’améliorer leur façon de travailler à 62 % (26 % pour les autres) et adhèrent à 66 % aux valeurs de l’entreprise (8 % dans le cas contraire).

 

* L’enquête a été réalisée auprès de 502 dirigeants/chefs d’entreprise du secteur privé français et d’un échantillon de 1001 personnes représentatif des salariés français du secteur privé âgés de 18 ans et plus.

gplus-profile-picture

Innocentia Agbe
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème