Entreprise RH-debordee

Coronavirus : “pendant la crise, les RH restent sur le pont”

, par Fabien Soyez

Même quand les entreprises sont à l’arrêt, que les Français sont confinés chez eux et que 30 % des salariés sont en télétravail, les missions des RH (administration, organisation, relations sociales) demeurent. Elles sont même exacerbées dans une situation de crise, dont les impacts sont d’ores et déjà importants. François Geuze, consultant expert pour e-consulting RH, revient avec nous sur le rôle central des ressources humaines pour accompagner leurs organisations et les salariés dans ce moment complexe.

Quelles tâches les RH doivent-ils gérer actuellement, face au confinement enclenché aujourd’hui ?

Depuis l’épidémie de coronavirus, les RH ont fort à faire. Ils sont nombreux à être sur le pont pour aider leur entreprise à mettre en place une activité partielle des salariés (généralisée par le gouvernement). Le “chômage partiel” ne se limite pas à remplir un bordereau administratif : il faut aussi expliquer au collaborateur à quelle sauce il va être mangé, l’incidence sur sa rémunération, et comment le lien sera maintenu avec son organisation.

Le deuxième volet de leur travail actuel consiste à accompagner la mise en place du télétravail pour ceux qui le peuvent. Dans la mesure où le travail d’un salarié est compatible avec ce système, ainsi que ses contraintes personnelles (par exemple, les enfants à garder). Aux RH d’identifier de potentiels freins au télétravail, et plus globalement, d’expliquer au collaborateur ce qui va changer.

Enfin, dans le cas où des collaborateurs viennent travailler dans leur entreprise en dépit du confinement, les ressources humaines doivent aussi s’assurer de l’application des règles et des précautions qui incombent à l’employeur dans le cadre de sa mission de protection des salariés. Bien souvent, tout est respecté, mais parfois, il faut un peu hausser le ton pour que toutes les règles sanitaires soient bien prises en compte.

Pendant les 15 à 45 jours qui s’annoncent, la difficulté va être de maintenir le contact avec les collaborateurs. Cela s’apparente à la gestion d’un salarié en arrêt maladie : le manager assure son suivi et son écoute, si besoin en organisant des visioconférences régulières, et le DRH le tient au courant de la politique de l’entreprise, de ce qui se passe. Il le rassure sur le fait que tout va bien, que la vie de l’entreprise se poursuit, et l’informe sur les avancées administratives (par exemple, si la prise en charge en activité réduite a été acceptée).

LIRE AUSSICoronavirus : les mesures que l’entreprise doit mettre en place

Comment peut-on résumer le rôle des RH dans une telle situation de crise ?

Leur rôle est d’assurer et de permettre d’assurer, durant toute la période que durera l’épidémie, la partie réglementaire et administrative de la prise en charge de la crise, la relation aux collaborateurs et aux contrats de travail, et de mettre en place (avec les managers) une communication transparente. Ils doivent maintenir le lien avec les collaborateurs, via des informations à caractère professionnel et liées aux métiers de chacun, mais aussi au travers d’une relation plus confraternelle et amicale, au sein de laquelle ils s’inquiètent du ressenti et de la santé des salariés. Enfin, aux RH de commencer dès maintenant à préparer la fin de cette période de confinement.

L’un des rôles des RH, c’est aussi d’assurer un contact régulier avec les représentants du personnel, de les informer et de les écouter. Dans cette gestion de crise, ils peuvent être d’un grand support, car le personnel se tourne aussi vers eux. Le défi sera de calmer les inquiétudes et les incertitudes des salariés par un discours cohérent et coordonné : il faut mettre en place une opération de parler vrai et de transparence.

LIRE AUSSI : Coronavirus : chômage partiel, mode d’emploi

Comment prépareront-ils justement cet après ?

La fin de l’épidémie, c’est un peu pour l’entreprise comme un retour de vacances, qui aurait lieu début septembre. Des entreprises seront très fortement secouées par cette mise en quarantaine, et se trouveront à terme dans une situation extrêmement difficile, malgré les efforts du gouvernement pour éviter la crise économique. Mais si celles-ci devront certainement réduire la voilure, les autres devront relancer la machine. En fonction de la situation, les RH devront revoir les planning des équipes, faire l’état des lieux de ce qui a fonctionné ou pas pendant le confinement et la période de télétravail ; et dans des cas extrêmes, lancer un plan de sauvegarde de l’emploi. Même s’il faut espérer que peu d’entreprises soient réduites à cela.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Vos réactions (3)

  1. VOISIN, le

    Une personne ayant 2 enfants 5 ans et 3 ans et travaillant a la drh dans une ecole d’infirmiere est elle obligee de travailler pendant la periode de confinements ?

  2. Sabrina Oudni, le

    Bonjour !

    Merci pour cet article très intéressant :)

    Quelque chose qui peut aider énormément les RH durant cette crise surtout pour la digitalisation des processus RH est l’utilisation d’un logiciel de gestion RH. Factorial ( https://factorial.fr/ ) est offert gratuitement pendant toute la durée de la crise et l’assistance lors de l’intégration est elle aussi offerte gratuitement !

  3. Coronavirus : conservez le lien avec vos équipes ! – L'Officiel de la Franchise, le

    […] de taille attend les chefs d’entreprise : parvenir à garder le lien avec leurs équipes. “Le côté RH est vraiment important. La question de la gestion de la richesse humaine de l’entreprise passe même avant la gestion […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires