Entreprise patron-facebook

Arrêt maladie : 16 % des patrons vérifient les publications sur les réseaux sociaux

, par Julie Tadduni

La confiance règne entre employeurs et salariés ? Pas si l’on en croit une étude réalisée par CareerBuilder qui indique que plus d’un tiers des patrons français vérifient que leurs employés qui prétendent être malades le sont vraiment.

Certains employeurs n’hésitent pas à fliquer leurs salariés en matière de maladie. Si la majorité a recours au certificat médical (52 %) d’autres utilisent des méthodes moins orthodoxes.

 

Jusqu’au domicile

28 % des répondants déclarent téléphoner à leurs salariés afin de s’assurer qu’ils sont réellement malades. D’autres (18 %) utilisent carrément des méthodes de détective en passant devant le domicile de leur personnel en voiture. Certains demandent à un autre collaborateur d’appeler l’employé concerné (12 %) et ils sont une minorité à aller jusqu’à contacter un conjoint/ membre de la famille pour confirmer l’information (6 %).

 

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste

16 % des employeurs admettent regarder les activités de leurs salariés sur les réseaux sociaux dans le but de s’assurer qu’ils sont bien malades. C’est ainsi que près d’un tiers (31 %) des salariés qui prennent des congés maladie sous de faux prétextes sont découverts. 8 % ont été licenciés, 17 % réprimandés.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Arrêt maladie : 16 % des patrons v&eacute…, le

    […] La confiance règne entre employeurs et salariés ? Pas si l’on en croit une étude réalisée par CareerBuilder qui indique que plus d’un tiers des patrons français vérifient que leurs employés qui prétendent être malades le sont vraiment.  […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires