Carrière Cultiver forces travail talents

Epanouissement professionnel : identifiez et cultivez vos forces !

, par Fabienne Broucaret

 

Pour ressentir plus de plaisir dans votre job actuel, il est indispensable de prendre un moment pour réfléchir à vos forces. Or, deux personnes sur trois ne connaissent pas leurs qualités intrinsèques (1). Explications avec la spécialiste en performance et bien-être Silvia Garcia.

Gillian Lynne, alors âgée de huit ans, était une élève tellement dissipée que son professeur recommanda d’évaluer si elle ne souffrait pas d’un problème de déficit d’attention. La mère de Gillian l’emmena voir un spécialiste. Il écouta d’abord la mère lui raconter tous les problèmes que le manque de concentration de Gillian provoquait à l’école et à la maison. Pendant vingt minutes, la mère parla. Pendant ce temps, Gillian essayait de se tenir calme, mais elle ne cessait de remuer. Le spécialiste demanda alors de pouvoir s’entretenir seul avec Gillian. Dès que Madame Lynne fut sortie, il mit de la musique et observa Gillian. Cinq minutes plus tard, il sortit de la salle et annonça le diagnostic : « Madame Lynne, votre fille n’a ni un problème d’attention ni de troubles du comportement, votre fille est simplement une danseuse. Emmenez-la dans une école de danse ».

Gillian Lynne est devenue une danseuse reconnue qui a créé des chorégraphies, des spectacles musicaux à succès tels que Cats et Le Fantôme de l’Opéra. Elle a eu une carrière qu’elle a adorée, elle a apporté du plaisir à des milliers de gens, reçu de nombreux prix et est devenue très riche ! L’exemple de Gillian nous montre qu’en utilisant nos forces et nos qualités dans notre travail idéal, nous pouvons changer le cours de notre existence. Selon le philosophe Alain de Botton, « le travail idéal est celui qui nous permet d’utiliser avec joie, énergie et authenticité nos forces et nos principales qualités pour créer un produit ou un service qui donne du plaisir aux autres ou qui diminue leurs problèmes et pour lequel nous sommes payés« .

Pour découvrir vos forces, répondez aux questions suivantes :

– Pour quels types d’attitudes ai-je toujours été reconnu ?

– Souvenez-vous de votre enfance et de compliments (ou de remarques) que vous entendiez souvent sur vous. Par exemple « cet enfant est toujours en train de démonter ses jouets » ou « c’est le clown de la famille ». Ces deux exemples nous parlent de forces comme la curiosité – des personnes intéressées par l’exploration de nouvelles choses, ouvertes à de nouvelles idées – ou l’humour. Nos forces s’expriment très tôt. Elles font partie de notre caractère et nous les manifestons naturellement et sans effort depuis notre enfance.

– Quels types d’activités me donnent de l’énergie quand je travaille ?

Il y a une différence fondamentale entre nos forces et nos compétences. Les premières nous donnent de l’énergie ou de la joie quand on les utilise. Exercer une compétence, en revanche, ne nous remplit pas nécessairement de satisfaction et d’énergie. On peut être compétent pour planter un clou mais pas forcément rempli d’énergie par cette tâche.

Alors, quand vous travaillez, soyez attentif et trouvez les moments où vous ne voyez pas le temps passer, ou encore les activités qui ne vous fatiguent pas. Par exemple, les personnes qui ont pour force l’amour de l’apprentissage aiment maîtriser de nouvelles compétences, acquérir des connaissances, et se sentent tonifiées quand elles le font. Les personnes qui sont douées pour travailler en équipe se sentiront revigorées quand elles échangent avec d’autres sur un projet, quand elles ont l’occasion de se montrer socialement responsables et quand elles peuvent exprimer leur loyauté.

Pour quels types de problèmes ou de projets vient-on souvent vous voir, même si ce n’est pas dans le cadre de vos fonctions ?

– Êtes-vous la personne vers laquelle vos collègues se tournent quand ils ne sont pas sûrs de pouvoir atteindre leurs objectifs ? Vous avez sûrement la force de donner de l’espoir aux autres. Vous êtes plutôt optimiste et tourné vers le futur, vous savez trouver les mots pour dire aux autres qu’ils ont les capacités requises pour réussir.

– Êtes-vous la personne vers laquelle vos collègues se tournent quand il faut entreprendre une négociation difficile avec un supérieur ou avec un client ou fournisseur ? Alors vous avez la force du courage, vous faites preuve de vaillance et vous ne reculez pas devant la peur quand il s’agit de défendre ce que vous trouvez juste.

Généralement, vous trouvez que vos forces sont sans importance car vous pensez que tout le monde ferait la même chose. Pourtant, vos forces ne sont pas celles d’un autre et ce que vous trouvez facile ou logique l’est pour vous parce que c’est l’une de vos forces, mais cela n’est pas forcément le cas pour une autre personne.

Les chercheurs Niemiec and McGrath suggèrent que les situations suivantes sont propices pour observer vos forces au travail :

– Le feedback de vos clients, de vos collègues ou de votre supérieur.

– Le type de commentaires et d’informations que vous postez sur les réseaux sociaux.

– Les compliments que vous recevez au travail.

– Ce que vous vous dites à vous-même quand vous vous encouragez avant d’entreprendre un projet difficile (2).

Par ailleurs, les auteurs, Peterson & Seligman, ont répertorié 24 forces classées en six catégories :

– Transcendance : appréciation de l’excellence et de la beauté, gratitude, espoir, spiritualité et humour. Ces forces donnent un sens au monde qui nous entoure.

– Sagesse : curiosité, créativité, perspective, amour de l’apprentissage et jugement. Ces forces nous aident à rassembler des connaissances.

– Humanité : intelligence sociale, amour et gentillesse. Ces forces nous aident à maintenir des relations positives avec les autres.

– Courage : bravoure, enthousiasme, honnêteté et persévérance. Ces forces nous aident à surmonter l’adversité.

– Tempérance : autodiscipline, prudence, humilité et pardon. Ces forces nous aident à nous protéger contre les excès.

– Justice : travail d’équipe, leadership et équité. Ces forces nous aident à créer les conditions nécessaires pour le travail collectif.

Pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient découvrir leurs forces à travers un test scientifique, vous pourrez le faire gratuitement sur la page du « Via Institute » :

Que vos forces soient avec vous !

(1) Source : Linley 2008.

(2) C’est un phénomène appelé « resource priming”- Flückiger, Caspar, Grosse Holtforth, & Willutzki, 2009; Flückiger, Wüsten, Zinbarg, & Wampold, 2010.

Avatar

Fabienne Broucaret
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires