Actualité entreprise co working

Vers une hybridation des modes de travail

, par Marie Roques

La crise sanitaire que nous traversons actuellement va rebattre totalement les cartes concernant l’organisation du travail. Afin de dégager quelques tendances, le cabinet de conseil en design Génie des lieux a interrogé les entreprises sur leurs intentions.

 

L’impact de la crise sanitaire sur les entreprises semblent encore difficile à évaluer. C’est du moins ce qui ressort du sondage réalisé par le cabinet de conseil en design Génie des lieux.  Ainsi, 41 % des Français estiment que leur société s’est moyennement adaptée à la situation et seulement 28 % jugent que cette adaptation est bonne. Près de la moitié des personnes interrogées pensent que leur entreprise a fait beaucoup de progrès notamment en matière d’aménagements concernant la question du télétravail.

Une situation dont les entreprises semblent avoir conscience. Ainsi, 48 % des structures interrogées travaillent actuellement sur l’adaptation du management. D’autres projets sont en cours au sein des organisations autour de thématiques comme le positionnement de l’entreprise, la mise en place de nouveaux modes d’organisation.

 

A lire aussi : Travail hybride post-Covid, “Cette nouvelle organisation nécessitera d’appréhender le management d’une toute autre façon”

 

Télétravail 1 ou 2 jours par semaine

L’étude révèle qu’à l’heure actuelle, seulement 9 % des entreprises proposent à leurs collaborateurs de télétravailler dans des espaces de co-working à proximité de leur domicile, 24 % réfléchissent à ce type de solution, mais plus de 67 % n’envisagent pas du tout cette option.

Pour autant, laisser totalement le choix du télétravail ou du présentiel aux salariés n’est pas encore pour demain. 52 % des entreprises déclarent qu’elles ne laisseront pas aux collaborateurs le choix de leur lieu de travail après crise et 15 % son susceptibles d’accorder cette liberté pour du télétravail un ou deux jours par semaine.

Pour cette année, faire revenir les collaborateurs dans les locaux préoccupe 77 % des entreprises. Leur deuxième objectif concerne l’amélioration des espaces afin de mieux gérer le travail à distance et en présentiel. Enfin 61 % des structures interrogées souhaitent rassurer leurs équipes sur les enjeux sanitaires.

 

 

Marie Roques

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires