RSE jeune-ingenieur

Quels sont les employeurs les plus désirés par les étudiants ?

, par Pierre Tourtois

Menée auprès de 41 329 étudiants, l’enquête d’Universum prouve que les diplômés français sont moins tentés de s’expatrier.

Comme chaque année, Universum publie les résultats de son enquête sur les souhaits de carrière des étudiants français. Plusieurs tendances sont à remarquer, notamment l’attrait retrouvé des diplômés hexagonaux pour les sociétés basées en France.

 

Certains secteurs particulièrement populaires

Lors de leurs réponses, les étudiants peuvent choisir trois secteurs de prédilection. Pour 34 % des jeunes ingénieurs, l’aéronautique et la Défense sont leur premier choix. “Zodiac Aerospace (…) arrive directement à la 30e position” et “DCNS (…) a fait un bond de 15 places dans le classement”. Si le secteur de l’Énergie reste le 3e favori des futurs ingénieurs, son attractivité baisse encore en raison de la crise rencontrée depuis quelques années. “Total par exemple, 7e en 2015, est désormais à la 17e place. EDF enregistre -2 places, Veolia -4, Areva -11, Suez -15, Schlumberger -14… Seul ENGIE gagne 3 places”, précise l’étude. Même tendance baissière pour l’audit, la banque et le conseil en stratégie, qui souffrent du retour de flamme de l’ingénierie, comme l’aéronautique ou l’industrie.

En revanche, l’automobile est de retour en force, porté par l’émergence des technologies tournant autour de la voiture autonome et connectée. “Le Groupe Renault, meilleure progression chez les commerciaux avec +18 places, gagne également 11 places chez les ingénieurs. PSA Peugeot Citroën enregistre respectivement +16 et +3, Daimler/Mercedes Benz +13 et +4… Tous les acteurs du secteur progressent !”, précise l’enquête. Valeur refuge en temps de crise, la grande consommation et l’agroalimentaire sont pourtant en souffrance, notamment le secteur des boissons. Hormis Nestlé et AB InBev, “Unilever chute de 13 places, Procter & Gamble, Pepsico et Mondelez International de 8 places, Coca- Cola de 7 places et sort donc du top 10”.

 

Entreprises favorites : du classique, du neuf

Au-delà des tendances sectorielles, le classement des entreprises reste assez classique, à l’exception de quelques surprises. Pour les futurs cadres commerciaux, LMVH conserve sa 1e place, devant Google, L’Oréal, Chanel et Apple. Du côté des étudiants en ingénierie, le top 3 est également inchangé en 2017, “Airbus Group est en tête, suivi par Google et Thalès. Safran se classe 4ème et inverse sa place avec Dassault Aviation, désormais 5e”. Tendance mondiale, les géants de la Sillicon Valley Apple et Microsoft montent encore dans le classement et prennent respectivement les 6e et 7e positions…

Chez les commerciaux, Air France progresse de trois places et “intègre le top10 pour la première fois, à la 9e position”, notamment grâce, selon l’enquête, à la “campagne de communication France is in the air, élégante et frenchy, très efficace auprès des jeunes générations”. Enfin, Universum remarque l’émergence d’entreprises assez jeunes, notamment Michel et Augustin à la 16e place, qui communique beaucoup sur la prise de risques au quotidien et le bien-être au travail.

 

Pierre Tourtois


Sur le même thème