RSE senior-quitte-entreprise_0

La France pourrait gagner 200 milliards d’euros de PIB grâce à ses travailleurs seniors

, par Marie Roques

Selon une étude réalisée par PwC qui compare l’emploi des seniors dans 34 pays de l’OCDE, la France néglige le potentiel économique de ces travailleurs

Si le taux d’emploi des Français âgés de 55 à 69 ans égalait celui de la Suède, pays européen le plus performant en termes d’emploi des seniors, le PIB de la France augmenterait de 200 milliards d’euros. Voici l’un des principaux enseignements de l’étude Golden Age Index menée par PwC.

Mauvais élèves en Europe
On apprend également que l’indice de la France a progressé de 6,5 points, passant de 42,4 à 48,9 entre 2003 et 2013, mais son classement stagne et l’Hexagone reste à la 24e place sur 34 pays étudiés.
Globalement, les États membres de la zone Euro ont enregistré de mauvaises performances, puisque seuls trois pays, l’Estonie, la Finlande et l’Allemagne présentent des indices supérieurs à la moyenne.

Vision à long terme
Les économistes estiment qu’en France, l’adoption de mesures en faveur du travail des seniors pourrait faire croître le PIB de la France d’environ 10 %. Mais ces gains seront à évaluer sur le long terme. La Suède qui fait aujourd’hui figure de modèle en Europe, a lancé cette politique favorable aux travailleurs seniors au début des années 1990, ainsi la France ne pourrait espérer en ressentir les effets positifs que d’ici deux décennies.

 

 

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires