Management teletravail

Télétravail : l’exécutif décide de passer à l’obligation

, par Marie Roques

Alors que le télétravail fait partie du quotidien des entreprises et des salariés depuis deux ans, il redevient désormais obligatoire à raison d’un minimum de 3 jours par semaine.

Afin de contrer la flambée des contaminations de Covid-19, le recours au télétravail sera rendu obligatoire à partir du 3 janvier « pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible », a annoncé le premier Ministre, Jean Castex.

A noter que cette obligation prendra effet « pour une durée de trois semaines » dans l’objectif de réduire les interactions professionnelles. « Le recours au télétravail sera obligatoire, je dis bien obligatoire, dans toutes les entreprises et pour tous les salariés pour lesquels il est possible », a insisté Jean Castex.

A lire aussi : Rentrée de janvier : 3 à 4 jours de télétravail préconisés

A noter que l’inspection du Travail pourra appliquer une amende à un employeur qui ne mettra pas en télétravail ses salariés quand c’est possible, a annoncé la ministre du Travail. Son montant pourrait atteindre 500 euros par employé dans une limite de 50 000 euros. La mesure fera l’objet d’un amendement au projet de loi instaurant le pass vaccinal.

Par ailleurs, l’obligation de télétravail s’appliquera aussi à la fonction publique, a précisé la ministre de la Fonction publique Amélie de Montchalin: « A partir du 3 janvier, pour 3 semaines, nous rendons obligatoire le télétravail dans la #fonctionpublique 3 jours par semaine. J’invite par ailleurs les agents publics à télétravailler 4 jours par semaine s’ils le peuvent. Montrons à nouveau l’exemple, j’y serai très vigilante ! », a tweeté la ministre de la Fonction publique.

 

 

Avatar

Marie Roques


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires