Management teletravail

L’équité, principal défi des entreprises à l’heure du travail hybride

, par Nathan Rayaume

Le dernier rapport de Future Forum Pulse, une étude menée tous les trimestres sur données recueillies auprès de 10 000 salariés dans le monde entier, montre que le travail hybride est devenu la norme.

Selon la récente étude de Future Forum Pulse, 25 % des Français sondés déclarent toujours travailler au bureau, 34 % la plupart du temps (3 à 4 jours/semaine), 23 % parfois (1 à 2 jours/semaine) et le reste préfère être au bureau quelques jours par mois ou alors totalement passer en distanciel. Aujourd’hui 78 % des personnes interrogées déclarent vouloir de la flexibilité par rapport à leur lieu de travail (contre 76 % au trimestre précédent), tandis que 95 % veulent de la souplesse dans leur emploi du temps (contre 93 %). Globalement dans le monde entier, les salariés en télétravail et ceux qui suivent un modèle hybride affichent un score plus élevé que ceux qui travaillent uniquement en présentiel pour chacun des indicateurs relatifs à leur expérience, qu’il s’agisse de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, du stress lié au travail, du sentiment d’appartenance ou de la qualité des relations avec leurs collègues. « Il est temps de sortir du débat opposant télétravail et présentiel. L’avenir du travail ne repose pas sur l’un de ces deux modèles mais sur les deux » explique Brian Elliott, directeur exécutif du Future Forum.

A lire aussi : Travail hybride post-Covid : “Cette nouvelle organisation nécessitera d’appréhender le management d’une toute autre façon”

Garantir une équité entre tous les collaborateurs

« Les cadres prennent aujourd’hui conscience du basculement qui s’est opéré ces deux dernières années et ne savent pas comment garantir l’équité dans cette nouvelle configuration », explique Ella F.Washington, psychologue du travail, professeure à la McDonough School of Business de l’université de Georgetown et fondatrice d’Ellavate Solutions. « C’est l’occasion pour les entreprises de réévaluer, d’actualiser, voire de repenser complètement certaines de leurs stratégies de management, de l’évaluation des performances à la gestion de la diversité et de l’inclusion. Repartir à zéro peut offrir de véritables opportunités. » Pour garantir une équité entre tous les collaborateurs, les dirigeants doivent s’accorder sur les principes et les garde-fous qui garantissent que le modèle hybride fonctionnera au sein de leurs entreprises. Il peut s’agir par exemple de limiter le nombre de jours par semaine que les cadres passent au bureau ou encore d’établir une politique visant à ce que tous les salariés en distanciel ou en présentiel participent aux réunions virtuelles.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème