Management weinryb

Apprendre la concentration pour une plus grande efficacité

, par La Rédaction

Le management passe par une bonne communication auprès de ses équipes, laquelle ne peut être efficace que si les sujets sont parfaitement concentrés. Exercez-vous à ne pas vous laisser distraire par tout ce qui vous entoure et à focaliser votre esprit sur l’essentiel. Une pratique qui risque bien de vous servir dans tous les aspects de votre vie.

 
Savoir se concentrer est l’une des clés pour une meilleure communication et un management performant. Cette notion constitue une des techniques de communication comportementale essentielles aux managers et dirigeants qui doivent fédérer leurs équipes autour d’un objectif, d’un projet à réaliser.
L’étude des karatékas permet d’identifier quatre compétences qui témoignent d’une grande concentration :
– être pleinement dans la conscience de l’instant présent ;
– observer la situation ;
– “focuser” son esprit et ses ressources – mentales et physiques – sur son objectif ;
– être dans le “lâcher prise” qui permet une action vive et efficace.
Outre la performance sportive, la concentration apporte au karatéka un sentiment profond de satisfaction et de bien-être : celui-ci perçoit que ses gestes sont plus précis et ont davantage d’impact et de force. Le karatéka constate sa maîtrise sur ses éventuelles appréhensions et autres émotions qui pouvaient détourner son attention ; il observe avec joie ses nouvelles capacités à créer des enchaînements de karaté… Tout cela participe à développer sa confiance en lui et l’estime qu’il a de lui-même. Pendant les enseignements de karaté, mais aussi dans sa vie de tous les jours.
 
La concentration, gage d’une communication harmonieuse
Pour le manager et le dirigeant, acquérir et déployer cette même concentration leur donnent les clés d’une communication maîtrisée et fluide.
Par exemple, au cours d’un entretien professionnel en face-à-face, savoir concentrer son esprit sur le discours de son interlocuteur permet de l’écouter activement et de développer son discernement sur les propos tenus. Nous pouvons échanger de façon constructive et donner des messages clairs et pertinents en retour.
Certes, comme le karatéka, tout cela demande un peu d’entraînement et, avant tout, de la motivation.
Des exercices simples peuvent nous faire prendre conscience de notre distraction et… nous permettre de nous exercer à la maîtrise de cette concentration.
À tester, ne serait-ce qu’une demi-journée : pour chaque personne avec laquelle vous aurez une conversation, laissez-là s’exprimer pleinement. Ce qui signifie que dans le même temps qu’elle parle, ne pensez pas à autre chose ou ne lui coupez pas la parole pour raconter votre propre anecdote. À la fin de votre échange, résumez-vous ce que la personne a souhaité vous raconter. Qu’observez-vous alors ? Nous vous invitons à répéter chaque jour cet exercice qui vous fera progresser dans la qualité de votre écoute et de votre communication.
 
La concentration évite de se disperser dans nos états émotionnels
En gardant notre esprit mobilisé sur notre objectif, nous écartons bon nombre de surcharges émotionnelles perturbatrices, qui provoquent souvent des comportements inadéquats par rapport au contexte. Nous parvenons à prendre le recul sur les situations et continuons d’avancer sur nos projets.
Prenons un exemple que chacun d’entre nous a expérimenté : vous travaillez sur un dossier qui occupe tout votre esprit. Une alerte vous prévient de l’arrivée d’un e-mail. Vous le lisez… Imaginez que vous y percevez une critique de votre collègue ou, pire, de votre responsable. Vous perdez toute votre concentration sur votre dossier et votre esprit est encombré par l’émotion provoquée par la lecture de l’e-mail.
Testez-vous : pendant une demi-journée, ne regardez pas vos e-mails au fur et à mesure et consacrez-vous à vos dossiers en cours sans être dérangé. Observez la masse de travail que vous aurez accomplie durant cette matinée ou après-midi. Comparez-là à ce que vous auriez réalisé en lisant vos e-mails au fur et à mesure et en répondant au téléphone.
La concentration passe aussi par la discipline de rester “focusé” sur la tâche que l’on s’est assignée.
 
La concentration nous permet de gagner du temps
Non seulement, nous devenons plus performants, mais mieux encore, cela nous prend moins de temps pour atteindre nos objectifs.
Testez-le ! : faites-vous confiance et dites-vous que vous avez vingt minutes de moins pour réaliser une tâche de deux heures que vous maîtrisez parfaitement (animer une réunion commerciale, préparer une présentation PowerPoint, ranger votre bureau…). Et dites-vous que ces vingt minutes gagnées, vous allez vous les offrir pour savourer un bon moment avec vous-même : prendre le temps d’une pause, réfléchir ou rêver à vos prochaines vacances, imaginer votre satisfaction de réaliser un entretien professionnel que vous menez avec pertinence et persuasion, vous projeter dans le succès du projet que vous portez avec votre équipe… Observez votre résultat. Vous aurez réalisé votre tâche en une heure quarante et vous vous serez ressourcé.
Là encore, la force de cet exercice repose sur sa récurrence.
Pour revenir au karaté, l’intérêt de la pratique des arts martiaux est que nous ne pouvons pas nous mentir à nous-mêmes. Sans concentration, le karatéka prend des coups et ne progresse pas. Il n’a donc pas le choix et développe cette force mentale.
En intégrant dans notre vie, professionnelle et personnelle, cette capacité de vivre l’instant présent, en développant notre vigilance bienveillante envers les autres, en apprenant à nous impliquer pleinement dans nos actions, sans crispation et en toute fluidité, nous participons, en entreprise, à déployer nos talents, nos compétences et nos performances.
Et, dans notre vie personnelle, nous nous construisons une vie qui nous correspond et qui nous est plus agréable… Et ce ressenti de mieux-être est une des clés de la motivation en entreprise.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires