Entreprise Happy,Relaxed,Millennial,Afro,American,Business,Man,Wear,Wireless,Headphones

Les podcasts d’entreprise, un outil pour “murmurer à l’oreille des salariés”

, par Fabien Soyez

À la faveur de la crise, les podcasts ont le vent en poupe, notamment dans les entreprises. De plus en plus y voient à la fois un outil de communication interne et RH, destiné à informer et à engager davantage les salariés. L’éclairage d’Anne-Marie de Couvreur, fondatrice de Mediameeting, société spécialisée dans la création, la conception et la diffusion de podcasts pour les entreprises.

En quoi, selon vous, la communication interne et les RH sont en cours d’oralisation depuis la crise du Covid-19 ?

Traditionnellement, en France, tout ce qui est important est traité à l’écrit. Notamment dans les entreprises, quand il s’agit des relations avec les salariés ; car les DRH et les directeurs de la communication interne préfèrent des propos posés, encadrés et validés, donc plus sûrs. Il y a 20 ans, ils ont toutefois  commencé à utiliser de nouveaux outils pour communiquer avec les collaborateurs : les vidéos. Mais l’oral leur a longtemps fait peur, et l’audio encore plus.

Toutefois, le numérique se vocalise (avec le succès des assistants vocaux et des podcasts auprès du grand public) depuis 3 ans. Selon notre étude sur l’oralité en entreprise, menée durant l’automne 2020, la moitié des Français connaissent les podcasts et en consomment chaque semaine. Quant à ceux qui pensent ne jamais y avoir eu recours, une fois la définition du podcast donnée, ils sont la moitié à reconnaître qu’ils en ont déjà écouté. Jamais nous n’avons vu un média décoller aussi vite que le podcast, qui nous accompagne partout.

Or, notre étude nous a appris que les premiers consommateurs de podcasts en France sont les DRH et les cadres supérieurs. 70 % en écoutent chaque jour. Le podcast est aussi en forte progression chez les salariés : 59 % en consomment. En outre, la communication orale dans la vie professionnelle est jugée comme très importante en entreprise par 54 % d’entre eux, en particulier depuis la crise du Covid. Elle est ainsi vue par les collaborateurs comme facilitant la transmission de l’information et des échanges informels, et facilitant les relations sociales et la cohésion. L’oralité est finalement vue comme le premier outil de travail indispensable pour la gestion du travail, et comme un facteur de clarté des messages, qui permet d’éviter les incompréhensions.

La crise du Covid a eu tendance à accélérer les usages, notamment avec les visio-conférences qui se pratiquent de plus en plus en audio seul. Et désormais, si seuls 15 % des salariés déclarent que leur entreprise produit des podcasts, 80 % en veulent plus. Notamment parce qu’ils permettent une communication pédagogique (85 %), stimulante (82 %) et efficace (82 %), et que cela leur permet d’être plus engagés (70 %).

 

Quel est l’intérêt du podcast pour la communication interne et les RH ?

Les demandes de développement de podcasts d’entreprise auprès de Mediameeting se multiplient. 37 % en ont déjà créé en France. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’un outil de communication interne efficace pour maintenir le lien entre les individus et les pôles d’activités. Les médias audio permettent ainsi, avant tout, d’informer les collaborateurs, très rapidement. Pendant le premier confinement, en mars 2020, Intermarché avait par exemple besoin de partager des informations d’urgence, avec ses 3 600 propriétaires de magasin en France : le dirigeant du groupe a créé un podcast interne pour toucher, tous les dimanches soirs, l’ensemble de ses franchisés.

Cet outil audio permet de ne pas laisser les collaborateurs dans le flou, et de les mobiliser. Il permet aussi, plus globalement, d’humaniser son discours (ce qui est moins évident par écrit) : on entend parfois le stress de l’interlocuteur en face, qu’il soit DRH, directeur de la communication ou PDG. Communiquer par le son renforce le sentiment de sincérité. L’absence d’images évite également de porter de l’attention sur le superflu. Les efforts sont concentrés sur l’essentiel : les messages et les émotions à faire passer.

Le podcast interne est aussi un outil redoutable pour les RH, car il leur permet d’impliquer davantage les salariés, en murmurant à leur oreille. Ces derniers, qui raffolent déjà de ce média dans leur vie personnelle, adhèrent volontiers à ce format immersif et humain. Et ainsi, adhèrent aussi davantage à leur entreprise. L’audio apporte plus d’humanité, plus de proximité, plus de nuances. Que l’on soit en télétravail à 100 % ou en travail hybride, le podcast interne permet de maintenir, et même de renforcer, le lien avec les collaborateurs.

 

Il est aussi possible de créer des liens entre les collaborateurs eux-mêmes…

De nombreux types de podcasts sont possibles : certains liés à des événements spécifiques (la nouvelle année, la rentrée), d’autres thématiques (des sujets-clés, propres à la culture d’entreprise et à ses valeurs) ou stratégiques (présentation de la stratégie de l’entreprise). Il est aussi possible de les utiliser comme un outil pour permettre aux employés (de départements / services différents) de se connaître entre eux : via un podcast, l’on peut mettre en lumière certains salariés.

À titre d’exemple, l’opérateur de compétences Akto a créé une radio d’entreprise, Radio Bel’Air : il y a de la musique et des chroniques impliquant un maximum d’individus, qui lui permettent d’informer l’ensemble de ses 1 000 collaborateurs, mais aussi de les faire participer, par groupes. Ce podcast live (pouvant aussi être écouté en replay), diffusé tous les jours de la semaine à midi, met les employés au courant des projets en cours, mais permet aussi aux salariés de parler de leurs plans, de leurs réussites et de leurs initiatives locales. De son côté, LVMH a lancé une série de podcasts mettant en valeur des collaboratrices qui prennent la parole, en apportant des témoignages inspirants, concernant leur parcours et leur carrière. D’autres entreprises utilisent également les podcasts pour mettre des cadres à l’honneur et les présenter dans leur réalité quotidienne, avec un côté ludique et fédérateur.

En diversifiant les prises de parole et en les partageant auprès de tous les salariés, les dircoms et les DRH peuvent ainsi inspirer des collaborateurs grâce à des témoignages de leurs collègues, amplifier des messages de l’entreprise, et renforcer le sentiment d’appartenance, qui peut avoir tendance à s’effriter avec la distance. C’est finalement un bon moyen de fidéliser les talents déjà présents, en renforçant aussi leur sentiment d’être reconnus par leur entreprise.

Finalement, le podcast correspond aux attentes des collaborateurs, à l’ère d’une oralisation globale de la société française. Il s’agit d’un média terriblement efficace pour les dircoms et les DRH, pour peu qu’il soit travaillé avec du sens et une vraie stratégie (RH / communication interne) d’entreprise.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires