Entreprise full-remote

61 % des jeunes sont favorables au 100 % télétravail

, par Fabien Soyez

Les 18-34 ans sont majoritairement favorables au 100 % télétravail, nous apprend une étude de YouGov pour le cabinet de recrutement Nicholson Search & Selection. Leurs managers, plus âgés, en revanche, sont moins emballés.

Le travail à distance séduit davantage les jeunes, en particulier quand il se pratique à 100 %. Selon une enquête d’opinion menée en juillet dernier par YouGov pour le cabinet de recrutement Nicholson Search & Selection, 61 % des 18-34 ans interrogés se sont déclarés favorables à une organisation totalement en télétravail.

Dans Le Figaro, l’un des auteurs de l’étude explique que “certains jeunes employés n’ont pour le moment connu que le télétravail”, dont un grand nombre ont “trouvé leurs marques et s’y sont épanouis”.

 

LIRE AUSSI : L’embauche en 100 % télétravail n’est pas pour demain

 

Les dirigeants soucieux de “l’esprit d’entreprise”

Mais le télétravail à 100 % ne convainc pas tout le monde : les managers et les chefs d’entreprises sont 52 % à souhaiter que les salariés viennent une ou plusieurs fois par semaine au bureau. Selon Nicholson Search & Selection, ils craignent en effet une “détérioration de l’esprit d’entreprise et d’intégration des employés en permanence hors du bureau”.

Le télétravail, autrefois peu utilisé sauf par les cadres, s’est généralisé depuis la crise du . Mais cette “arme” contre la diffusion du virus vient d’être “remis aux mains des entreprises” par le gouvernement : dans son protocole sanitaire destiné aux organisations, il n’impose ainsi plus de “nombres de jours minimal” à instituer.

 

LIRE AUSSITélétravail, masques au bureau : les règles du nouveau protocole sanitaire en entreprise

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires