Économie Primaires

Primaire de la droite et du centre : Les mesures d'urgence pour les PME proposées par les candidats

, par Aline Gérard

Quelles sont les premières mesures en faveur des PME que prendraient les candidats à la primaire de la droite et du centre, s’ils étaient élus ? Rencontre avec les différents candidats lors de Planète PME 2016*.

Nathalie Kosciusko-Morizet : « Je propose un statut unique de travailleur indépendant »

Jean-Frédéric Poisson :  » Plus personne ne comprend le Code du Travail »

Bruno Le Maire : « Il faut une baisse de la fiscalité du capital »

Jean-François Copé :  » Pour réformer le Code du travail il faut légiférer par ordonnance »

Alain Juppé :  » Il faut surtout donner de la stabilité »

 

* François Fillon n’était pas présent ce soir-là, nous ferons en sorte de vous présenter ses propositions ultérieurement. Nicolas Sarkozy, de son côté pourtant bien là, a refusé à plusieurs reprises de répondre aux questions des journalistes, avant de s’éclipser par une porte dérobée.

gplus-profile-picture

Aline Gérard
Rédactrice en chef de Courrier cadres


Sur le même thème


Vos réactions (5)

  1. TINE, le

    Il n’y a pas Nicolas Sarkozy, ni sur la photo, ni dans les propositions, c’est lui qui m’intéresse. Les autres ne font k le suivre. C’est grâce à lui qu’il ont le courage de se positionner aujourd’hui. Il fut des temps où tous étaient aligné pour ne pas dire caché derrière lui. Il faut arrêter cette mascarade, Nous savons tous qui est le meilleur.

    1. Aline Gérard, le

      Nicolas Sarkozy figure pourtant bien à droite sur la photo. Et comme nous l’indiquons dans notre note, il est le seul candidat présent lors de l’événement à avoir refusé de répondre aux questions des journalistes et d’évoquer ses propositions.

  2. Emmanuel, le

    Personne ne se cache derrière Sarko ou personne ne s’était mis dans son ombre. pour celà il aurait fallu qu’il soit élu tout comme Hollande avec une vrai démocratie.
    il faudrait juste mettre tout ces types à la porte et proposer d’autres candidats. Toujours le même têtes de puis presque 40 ans et pour en arriver où?
    jeux de passe passe et donne-moi ça et je te donnerais autres choses. Ils ont tous des dossiers et ils continuent de prétendre qu’ils sont là pour nous.

    Vous plaisantez Sarko c’est l’équivalent du cancer tant qu’aux autres, c’est la peste. Pour 2017, il faut voter tous blancs. Ils continues d’asssassiner les PME, les salariés n’auront bientôt plus qu’à travailler jusqu’70 ans pour avoir une retraite. A côté de celà, un mandat de député et vos êtes assurer d’un traitement de plus de 1500 €, à la retraite. Bravo l’égalité…. et c’est pour celà que l’on vote………

  3. Emmanuel, le

    Juppé, il faut donner de la stabilité? quelle réplique! le même type qui était parti 2 ans au Canada. Il devrait être exclus de la politique. Il est beau en pourfendeur et défenseur de la nation…….le chevalier blanc…..

  4. Thiby, le

    Inutile même de voter blanc c’est encore donner de la voie à une démocratie vacillante qui est loin d’un modèle économique pour personne puisqu’elle laisse 15 à 20% de notre population dans la misère ou la pauvreté, en ayant parfois un travail.

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires