Carrière @le_petit_francais

@le_petit_francais

Reconversion : Nicolas Plasmondon, de la publicité à l’influence

, par Mathilde Seifert

Plus connu sous le nom du “petit Français” ou “LPF”, Nicolas Plasmondon, 31 ans, a fait le choix de faire de son blog sa principale et seule source de revenus. Avant d’être blogueur à 100 %, Nicolas a travaillé en agence de publicité à Paris pendant 6 ans.

Après le Bac, Nicolas Plasmondon a fait une école de commerce, l’Iseg de Bordeaux. Très vite, il a vu qu’il voulait travailler dans la publicité. “À partir de la troisième année, j’ai décroché un stage chez Havas City à l’époque qui est par la suite devenu Rosapark”, explique-t-il. Ce stage s’étant très bien passé, il lui a valu de décrocher un CDI en tant que social media manager dans cette même agence deux années plus tard. Il décidait et créait, avec les marques pour qui l’agence travaillait, toutes les lignes éditoriales sur les différents réseaux, Pinterest, Instagram, Facebook. “Ma partie était de valider cette ligne éditoriale avec la marque, créer le contenu avec les créateurs de contenu, le directeur artistique ou le photographe et tout faire valider au client pour que le community manager puisse ensuite poster et modérer les posts réalisés”.

Entre comptabilité et voyages

En même temps qu’il travaillait en agence, Nicolas Plasmondon avait repris son blog “Le petit Français” créé pendant son cursus en école de commerce. Petit à petit, ce même blog a pris de plus en plus d’importance dans sa vie et d’ampleur sur les réseaux. Cette évolution impliquait irrémédiablement plus de temps à consacrer à cette activité. “Il a fallu que je fasse un choix, soit je délaissais le blog pour continuer à évoluer dans la hiérarchie publicitaire, soit je continuais mon blog en mettant de côté la publicité”. À ce moment-là, un élément pèse dans la balance…

Retrouvez la suite de l’article dans notre version papier en kiosque ou sur la boutique.

Avatar

Mathilde Seifert


Sur le même thème