Carrière CourrierCadresClassementExpatriation

Quels sont les pays préférés des expatriés ?

, par Julie Falcoz

Le Bahreïn, Taiwan et l’Équateur sont sur le podium, selon une étude d’Internations, site d’informations dédié aux expatriés.

 

Selon une étude* menée par Internations, site d’informations consacré à l’expatriation, le Bahreïn, Taiwan et l’Équateur sont les pays préférés des expatriés. Viennent ensuite le Mexique, Singapour, le Portugal, le Costa Rica, l’Espagne, la Colombie et la République Tchèque.

 

Bahreïn

Déjà premier au classement en 2017, le Bahreïn confirme sa place de leader grâce à de nombreux atouts. Les expatriés mettent en avant la convivialité (2e sur 68), la facilité de trouver des amis (2e), de se sentir comme à la maison (1e), les horaires de travail (44 %), la sécurité de l’emploi (33 %) et de leur satisfaction professionnelle (39 %). D’autant que les personnes interrogées ont peu de problèmes de communication, même sans parler la langue locale : 72 % disent que ce n’est pas un obstacle du tout ! Moins performant quand il s’agit de la famille (7e sur 50 pays), le pays offre tout de même une éducation de qualité (3e) mais chère. 30 % des parents ne considèrent pas l’éducation comme abordable.

 

Taiwan

Après avoir terminé 4e en 2017, Taïwan est de retour dans le top 3, se classant 2e sur 68 destinations en 2018. Son grand atout ? La qualité de vie que le pays offre. 96 % des personnes interrogées jugent de manière positive le bon tarif du système de santé, tandis qu’une part similaire (97 %) est satisfaite des transports. Les expatriés à Taiwan sont globalement contents de leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée (73 %). Il faut dire que les expatriés à temps plein passent moins de temps au travail que leurs homologues dans le monde (39,9 heures contre une moyenne mondiale de 44 heures par semaine). Attention, ces heures de travail en moins se ressentent sur les salaires : 70 % des expatriés ont un revenu annuel brut inférieur à environ 42 000 euros. Mais, 79 % sont généralement satisfaits de leur situation financière. En ce qui concerne la langue locale, 58 % pensent qu’il est difficile de l’apprendre, tandis que 27% trouvent difficile de vivre à Taiwan sans la parler.

 

Équateur

La progression est spectaculaire pour l’Équateur, classé 25e sur 65 en 2017. Le pays affiche de bons résultats en ce qui concerne les finances (4e), l’installation (8e) et le travail (11e), bien que 46 % des répondants soient en réalité des retraités ! La force du pays ? Une bonne qualité de vie également. Si les expatriés sont généralement satisfaits de la sécurité de l’emploi (68 %) et des perspectives de carrière (69 %), ils sont surtout enthousiastes (79 %) quand à leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. D’ailleurs, un cinquième d’entre eux (20 %) – soit le double de la moyenne mondiale de 10 % – ont déclaré qu’une meilleure qualité de vie était leur principale motivation. Attention, toutefois, il faut parler espagnol selon 41 % d’entre eux.

 

* Enquête menée auprès de 18 000 expatriés vivant dans 187 pays. Les participants ont été invités à évaluer 48 aspects différents de la vie à l’étranger sur une échelle de un à sept.

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème