Carrière moral-des-francais-en-baisse

Cadres : les inégalités salariales augmentent avec l’âge

, par Julie Tadduni

À compétences égales, une femme cadre gagnait 8,5 % de moins que son homologue masculin en 2013, selon une étude de l’Apec.

L’égalité entre hommes et femmes, combat d’un autre siècle ? Pas si l’on en croit l’étude Écarts de salaires hommes-femmes 2015 publiée par l’Apec à l’approche de la Journée internationale de lutte des femmes pour l’égalité des droits. L’association révèle qu’en 2013, un homme cadre touchait 8,5 % de plus qu’une femme à caractéristiques communes. Et plus le temps passe, plus l’écart se creuse.

Fonction féminisée = moins d’écarts ?
L’écart est inférieur à 5 % avant l’âge de 30 ans, pour pratiquement atteindre les 10 % vers 40 ans, voire au-delà à partir de 50 ans. Passé 10 ans d’expérience professionnelle, les écarts se creusent entre femmes et hommes cadres. Ils varient aussi selon la fonction occupée, et contrairement à certaines idées reçues, une proportion élevée de femmes dans une fonction n’implique pas moins d’inégalités salariales. Par exemple, la fonction très féminisée des RH  présente un écart de salaire hommes/ femmes à profil identique de 11,3 %, tandis que celle très masculinisée de l’informatique affiche l’écart de rémunération le plus faible, de 5,5 %.

36 % de femmes cadres
Toujours selon l’étude, les effectifs cadres ne comptent que 36 % de femmes. Ces dernières sont minoritaires au sein des directions d’entreprise et des postes à responsabilité avec la gestion d’un budget et/ ou l’animation d’une équipe.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires