Carrière mobilite-cadres

La crise amplifie le désir d’évasion des Franciliens

, par Marie Roques

Selon une étude réalisée par HelloWork, 76 % des Franciliens s’intéressent à un poste en dehors de l’Ile-de-France.

 

HelloWork s’est penché sur les recherches effectuées par 3,1 millions d’utilisateurs en France afin de dresser un état des lieux des envies de mobilité professionnelle en France. Il en ressort en premier lieu que la région Ile-de-France a du mal a garder ses actifs. Avec plus de 4 candidats sur 10 qui consultent des offres d’emploi uniquement dans d’autres régions que la leur, la région parisienne arrive largement en tête de ces « envies d’ailleurs ».
L’Île-de-France restant, et de loin, le premier bassin d’emploi et de population en France, il faut préciser que les 24% de franciliens qui ne regardent qu’en Ile-de-France représentent tout de même une très belle proportion de la population française.

« Le contexte de la crise sanitaire et économique que nous traversons a visiblement accentué voire accéléré l’envie d’ailleurs des Franciliens, a déclaré David Beaurepaire, directeur délégué de HelloWork. En septembre, plus de 4 Franciliens sur 10 briguaient un nouveau poste en dehors de l’Île-de-France. Leurs recherches se dirigeaient principalement vers la métropole lyonnaise, vers les Hauts-de-France et les Pays de la Loire qui semblent attirer de plus en plus. Les régions de l’Ouest de la France (Bretagne et Pays de Loire) tirent doublement leur épingle du jeu puisque seulement 13 % et 14 % des habitants s’intéressent à des postes situés uniquement dans d’autres régions  »

 

A lire aussi : Carrière et mobilité, les cadres sont optimistes, les employés ont de nouvelles attentes

Envie d’ailleurs

On retrouve également cette tendance de forte envie de mobilité en Occitanie, avec un habitant sur trois qui consulte des offres uniquement hors de sa région et en Bourgogne-Franche Comté (25%).
A l’inverse, l’Auvergne-Rhône-Alpes (41%), la Bretagne (33%), les Hauts-de-France (33%) et le Grand Est (33%) sont les régions avec la plus forte proportion d’habitants s’intéressant uniquement à des postes dans leur région respective.

 

 

Marie Roques

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires