Carrière Inauguration du centre de logistique de Saint-Mard 2, Goodman. Saint-Mard, France. 23 septembre 2016.

Inauguration du centre de logistique de Saint-Mard 2, Goodman. Saint-Mard, France. 23 septembre 2016.

Cdiscount : “Être à Bordeaux ? Un avantage pour l’entreprise”

, par Camille Boulate

Créée en 1999, Cdiscount a toujours été située à Bordeaux. Pour l’actuel PDG, Emmanuel Grenier, il n’est pas d’actualité de transférer le siège ailleurs, la région bordelaise offrant un panel d’avantages pour la société.

Pour Cdiscount, pas question de changer d’air ! Située à Bordeaux depuis sa création en 1999, l’entreprise entend rester dans la région et continuer de se développer. “La question ne s’est jamais posée et ne se posera pas, estime Emmanuel Grenier, actuel PDG de Cdiscount. Au-delà du fait que la société ait été créée ici, il existe plein d’avantages à être présent dans la région.”
Outre son cadre de vie favorable, Bordeaux a de nombreux atouts, selon Emmanuel Grenier. “Il y a tout un écosystème numérique qui s’est développé avec des entreprises et des start-up de pointe, souligne le PDG de Cdiscount. C’est vraiment un avantage d’être présent à Bordeaux.”

Emmanuel G entrepot

Environ 300 recrutements par an

L’entreprise, qui compte 1 000 collaborateurs à Bordeaux et affiche 3 milliards d’euros de volumes d’affaires, attire de plus en plus les cadres, sur tous les métiers. “Que ce soit sur les fonctions commerciales, logistiques, supply chain ou bien marketing ou informatiques. Nous avons énormément investi sur des postes technologiques, comme le data scientist pour la collecte de données, détaille Emmanuel Grenier. Chaque année, Cdiscount recrute environ 300 personnes, mais est parfois en manque CV. “Particulièrement sur les postes technologiques et liés au système d’information, précise le PDG. Nous trouvons pas mal de profils sur Bordeaux mais également sur Paris.” Mais convaincre des cadres de changer de région n’est pas toujours simple. “Quand ce sont des personnes âgées entre 20 et 30 ans, nous n’avons pas de difficultés à vendre le projet et à les faire venir. Mais quand il s’agit d’un profil plus âgé, déjà fixé dans sa vie personnelle avec conjoint et enfant, c’est plus compliqué mais nous y arrivons. Dans ce cas, nous nous engageons à accompagner le conjoint du collaborateur à trouver un emploi sur la région”, assure Emmanuel Grenier.

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Sur le même thème