Sponsorisé

Cadre en activité : choisissez une formation professionnelle de qualité

, par Florent White

Cet article est sponsorisé par ESG Executive

 

Si vous êtes actuellement en activité et que vous souhaitez faire évoluer votre carrière et valider vos acquis, de nombreuses solutions s’offrent à vous. Organisme de formation professionnelle, l’ESG Executive propose des formations conçues par et pour des professionnels.

 

Pourquoi reprendre des études pour les cadres en activité ?

Les raisons qui poussent les cadres et les professionnels à reprendre une activité sont multiples. La plupart du temps, il s’agit pour eux de développer et de renforcer leurs acquis, dans une perspective de développement de carrière. Mais la reprise d’études peut également coïncider avec la volonté de repartir à zéro, ou d’accéder à de nouvelles responsabilités par le biais de l’entrepreneuriat. Quel que soit le contexte, il est essentiel pour les cadres en activité d’avoir accès à des formations certifiantes de qualité. L’école ESG Executive dispose d’un catalogue de formations et d’une politique d’admission qui convient parfaitement à cette typologie de public.

 

L’admission des professionnels en activité dans un cursus diplômant se fait généralement par le biais de la VAP (ou Validation des Acquis Professionnels). Il s’agit d’un dispositif qui permet un accès simplifié à la formation et la reprise d’études. Idéalement, les candidats disposent des diplômes ou des certifications leur permettant d’accéder à la formation même si cela ne constitue pas une obligation. Ainsi, en l’absence d’un diplôme, les candidats doivent justifier d’une interruption de formation initiale depuis au moins 2 ou 3 ans.

 

Quels sont les cadres pouvant bénéficier de la VAP ?

La VAP est accessible aux personnes répondant à certaines conditions. La première exigence, nous l’avons vu, consiste pour le candidat à avoir mis un terme à sa formation initiale depuis au moins 2 ou 3 ans, dans le cas où il ne disposerait pas du diplôme nécessaire à son admission. L’âge est également un critère essentiel : le candidat doit avoir au minimum 20 ans au moment de l’établissement de sa demande.

 

Pour le reste, la validation des acquis peut être atteinte selon les formations suivies par le candidat, son expérience professionnelle (que ce soit en tant que salarié, bénévole ou stagiaire) ou encore ses connaissances et les aptitudes acquises en dehors de toute formation. Pour plus de détails à ce sujet, on pourra se référer au décret n° 85-906 du 23 août 1985.

 

Quelle formation professionnelle choisir ?

Bien évidemment, la reprise des études pour un cadre en activité ne peut se réaliser que dans un cadre spécifique, auprès d’institutions qualifiées. Certaines d’entre elles, basées à Paris, permettent de répondre favorablement à des projets en relation avec la reconversion ou la mobilité professionnelle. C’est le cas par exemple de l’ESG Executive Education, institut spécialisé dans le management, le marketing ou encore le contrôle de gestion.

 

Pour savoir si votre profil est éligible, plusieurs démarches successives sont à mener auprès de l’organisme. Un premier contact avec un conseiller formation se fait par téléphone ou par mail, pour obtenir les premières informations essentielles sur la procédure. Le Directeur de l’école apprécie ensuite la candidature et statue sur sa recevabilité. Si la demande de VAP est acceptée, le candidat est amené à remplir une demande officielle comportant certains documents indispensables (lettre de motivation, historique de l’expérience professionnelle, CV et attestation de formations suivies). Vient ensuite et en dernier lieu le rassemblement d’une commission pédagogique, visant à examiner le cursus professionnel du candidat et sa capacité à suivre la formation demandée.

 

 

Avatar

Florent White


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires