RSE VieproVieperso

Horaires de travail : 47 % des Français veulent commencer et finir plus tôt

, par Mélanie Maudieu

L’institut OpinionWay a réalisé une étude sur les horaires de travail pour Monster, spécialiste de la mise en relation entre les personnes et les opportunités de carrière. Elle montre que 60 % des Français sont favorables à des horaires atypiques, notamment commencer et finir plus tôt.

 

Près d’un Français sur deux est prêt à se lever plus tôt pour profiter de sa fin de journée. C’est ce que révèle une enquête sur les horaires de travail, réalisée par l’institut OpinionWay pour Monster.

 

 “Lève tôt“

Ils sont 47 % à vouloir commencer et finir plus tôt. “Cette étude démontre l’attrait des Français pour la tendance ‘slow business’ avec un rythme à l’anglosaxonne : avec une journée de travail débutant dès 8h ou 8h30 pour pouvoir profiter de sa fin de journée dès 17h ou 18h“, explique Karl Rigal, responsable éditorial du site Monster.fr. Plus de la moitié des seniors sont favorables à ce type de journée, ainsi que les femmes (51 %). “Un travail doit pouvoir s’insérer dans un contexte plus large de projet de vie. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à prendre ce facteur en compte“, indique Karl Rigal.

 

40 % des Français restent attachés à la journée standard

La journée standard est une véritable institution, en particulier pour les Franciliens (58 %). Les cadres et les formations supérieures au Baccalauréat y sont aussi très attachés, respectivement 48 % et 53 % la préfèrent. Enfin, près d’un salarié de TPE sur deux y est favorable.

 

Très peu sont attirés par le travail de nuit

Ils ne sont que 7 % à préférer travailler de nuit. Les trentenaires (10 %) et les salariés venant d’entreprises de 250 à 1 000 employés (13 %) sont les plus favorables à ces horaires. Les habitants du Sud Est aussi. Ils sont 11 % à être attirés par le travail de nuit, du fait d’un meilleur climat.

Mélanie Maudieu


Sur le même thème