Management Emploi des jeunes

Les embauches de cadres ont chuté de 19 % en 2020

, par Fabien Soyez

Le recrutement des cadres a baissé de 19 % l’an dernier, par rapport à 2019. Un chiffre communiqué par l’Apec, qui estime par ailleurs que 2021 ne devrait pas retrouver le niveau d’avant-crise, plaçant les jeunes diplômés dans une “situation délicate”.

Les prévisions de recrutement de cadres issues de l’observatoire de l’Apec ont été publiées ce vendredi 7 mai 2021. Un “redémarrage des embauches” est attendu. “Un rebond encore modéré qui ne permet cependant pas de rattraper les niveaux de 2019”, indique l’association.

Selon son étude, le recrutement des cadres a en effet chuté de 19 % en 2020, par rapport à 2019.  Et en 2021, il devrait avoir baissé au total de 12 % par rapport à 2019, malgré +8 % par rapport à 2020. Concrètement, 281 300 cadres ont été embauchés en 2019, contre 228 700 en 2020. Et en 2021, l’Apec s’attend à 247 000 recrutements de la part des entreprises du secteur privé.

“Les secteurs moteurs de l’emploi cadre” devraient prendre “une part active dans le redémarrage post-crise” : activités informatiques (+16 %), ingénierie-R&D (+13 %) et conseil (+14 %). “Mais les niveaux de recrutement demeureront toujours loin de leur niveau de 2019 pour les cadres débutants et les cadres les plus expérimentés”, indique l’Apec.

 

 

apec-recrutements-cadres

 

Des jeunes diplômés dans une “situation délicate”

En 2021, les cadres ayant de 1 à 10 ans d’expérience professionnelle devraient “rester les profils les plus recherchés par les entreprises”. Ils représenteront ainsi, selon l’Apec, 6 recrutements sur 10. Avec une hausse attendue de 14 % des recrutements par rapport à 2020,  ceux ayant entre 6 à 10 ans d’expérience enregistreraient la progression des embauches la plus importante tous niveaux d’expérience confondus et seraient les seuls à approcher leur niveau d’avant-crise.

Étant donné que le redémarrage du marché de l’emploi ne suffira pas à “rattraper la chute enregistrée en 2020 (-26 %)” pour les cadres débutants, les jeunes diplômés de niveau bac +5 “seront en 2021 dans une situation délicate, confrontés à un embouteillage avec trois promotions à la recherche d’un emploi en même temps”, conclut l’Apec.

 

 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires