Management jobsharing

L’attrait constant des formations à distance

, par Nathan Rayaume

Visiplus academy vient de dévoiler les résultats de sa 3e étude annuelle « les actifs et la formation professionnelle ».

Selon la toute dernière enquête de Visiplus academy, organisme de formation à distance, en ce début d’année, 38 % des Français ont engagé une démarche pour suivre une formation au cours des 12 prochains mois. Une tendance stable ces dernières années (39 % en 2021 et 37 % en 2020), qui témoigne de la continuité des intentions de formation. Le recours à la formation demeure plus important parmi les plus jeunes (42 % des 18-24 ans) et les CSP+ (43 % des cadres).

« Aujourd’hui, se former à distance n’est plus vu comme une contrainte, explique Régis Micheli, directeur général de Visiplus academy. La formation à distance qui, pendant la crise et les confinements, a permis d’assurer la continuité de la formation des salariés et des demandeurs d’emploi s’installe de manière plus durable dans les habitudes des Français. Ils sont aujourd’hui plus nombreux à opter pour cette modalité de formation, pour s’adapter à l’évolution de leur métier, se reconvertir ou accélérer leur retour à l’emploi. Cela émane notamment d’une prise de conscience plus grande de la flexibilité offerte par cette modalité d’apprentissage, tout comme de l’accompagnement humain permettant d’assurer une progression efficace. L’opportunité offerte pour acquérir un diplôme ou une certification à distance est également une dimension importante. »

A lire aussi : CPF : une opportunité pour tous ?

Autre fait marquant de l’étude, la politique d’individualisation de la formation menée au travers du compte personnel de formation (CPF) : une nette majorité des mille personnes interrogées déclare avoir suivi une formation de sa propre initiative (60 %, soit +7 points par rapport à l’année précédente). Si la connaissance des dispositifs de formation reste un axe d’amélioration, la notoriété du CPF et de son usage apparaît comme le signe d’une certaine démocratisation de la formation professionnelle.

En effet, 78 % des personnes interrogées affirment connaître le CPF, la moitié sait comment l’utiliser et la même proportion a connaissance du montant à disposition sur le compte. Enfin, 46 % savent à quel type de formations ils peuvent accéder grâce au CPF.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème