Management cybersécurité

Cyberattaque : une menace pour la survie des entreprises victimes

, par Marie Roques

La thématique est très présente dans les médias depuis plusieurs années. Les cyberattaques constituent une véritable menace pour les entreprises, notamment en matière de protection des données.

Une entreprise victime de cyberattaque sur 6 déclare que sa survie a été menacée par l’incident. C’est, du moins, ce que nous apprend le dernier rapport sur la gestion des cyber-risques mené par l’assureur spécialiste Hiscox. Cette étude nous apprend notamment que 18 % des entreprises françaises ayant subi une cyberattaque déclarent avoir vu leur solvabilité ou leur pérennité menacée à la suite de cet incident. Au total, plus d’un quart, soit 27 % des entreprises ciblées ont subi au moins 10 cyber-incidents.
Plus loin, Hiscox estime que si les ransomwares en forte progression ont beaucoup été mis en lumière ces derniers mois notamment dans les médias, ils ne constituent pas le type d’attaque le plus répandu. Trois entreprises ciblées sur 10, soit 36 % ont dû faire face à une infection par virus, 31 % à un piratage de messagerie professionnelle.

A lire aussi : Cybersécurité et télétravail, ces bonnes pratiques à mettre en place au plus vite

Protection des données

Une entreprise sur 5, soit 21 %, fait également face au détournement des ressources IT, comme l’hébergement d’un malware ou le piratage de l’infrastructure pour développer la cryptomonnaie.
« La cyber-menace reste protéiforme et les points d’entrée pour les pirates informatiques sont multiples. Le rapport Hiscox 2021 montre heureusement que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mesurer les conséquences de telles attaques et à investir leur cybersécurité. Elles restent néanmoins souvent encore peu matures sur le sujet », commente, dans un communiqué, Craig Dunn, responsable du cyber chez Hiscox Europe.

Marie Roques

Marie Roques
Rédactrice en Chef


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires