Management patron-pensif

La perte des talents : une inquiétude de plus en plus prégnante chez les DRH

, par Marie Roques

Selon la dernière enquête annuelle sur la fidélité à l’entreprise réalisée par Robert Ralf, le départ des meilleurs collaborateurs est une crainte récurrente pour les DRH.

S’il est essentiel de ne pas faire d’erreur quand on recrute une nouvelle personne, il est d’autant plus important de faire tout ce qui est possible pour conserver ce talent au sein de l’entreprise.

Embellie pour l’emploi cadre
Or, selon une étude menée par Robert Ralf, 80 % des DRH sont inquiets face à la perte de leurs meilleurs collaborateurs. “Un chiffre en nette progression qui intervient dans un contexte où le marché de l’emploi connaît une embellie et le recrutement devient plus fluide notamment chez les cadres”, commente Robert Ralf.

Ne pas baisser les bras
L’enquête révèle également que pour 35,5 % des DRH, une rémunération plus élevée est l’une des principales raisons qui conduisent les salariés à rejoindre d’autres entreprises. 27,5 % citent des possibilités d’évolution de carrière plus importantes, tandis que 17,5 % évoquent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. “Les entreprises ne doivent pas négliger leur attractivité, rappelle Olivier Gélis, directeur général de Robert Ralf. En interne, en travaillant des propositions pour motiver et retenir leurs salariés clés car tout départ de l’un d’eux peut être une perte coûteuse. En externe en développant la marque employeur.”

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires