Entreprise barometre_credit_edenred-ipsos-web_

La motivation des salariés reste stable en Europe

, par Chloé Goudenhooft

Selon la dixième édition du baromètre Edenred-Ipsos, la motivation, des salariés reste stable en Europe. Si 45 % des répondants se disent inquiets pour leur avenir professionnel, 60 % sont confiants quant à celui de leur entreprise.

La motivation des salariés reste stable pour 60 % des Européens, c’est ce que révèle la dixième édition du baromètre Edenred-Ipsos sur le bien-être et la motivation des salariés européens. Cette année, l’étude a été menée auprès de 13 600 collaborateurs dans 14 pays, avec un éclairage particulier sur la transformation numérique. Pour 10 % des répondants, la motivation a augmenté, alors qu’elle a diminué pour 30 % d’entre eux.

Les Français inquiets pour le niveau de salaire
60 % des Européens se disent inquiets pour l’avenir de leur pays. 45 % sont quant à eux préoccupés pour leur avenir professionnel alors que 60 % sont confiants dans celui de leur entreprise. Parmi les préoccupations professionnelles, 40 % des Européens manifestent leur inquiétude au sujet du niveau de salaire, c’est notamment vrai en France, en Pologne et en Turquie. 35 % se disent inquiets pour le maintien dans l’emploi (notamment en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas) et 25 % pour le temps consacré au travail.

Équilibre vies pro, perso
Concernant le volet numérique de l’étude, 73 % des salariés interrogés se disent familiers avec l’usage du digital dans leur univers personnel. 64 % jugent leur entreprise au même niveau ou en retard par rapport à celles de leur secteur. 80 % considèrent que le numérique a un impact positif ou neutre sur leur motivation. Enfin, 20 % sont inquiets pour leur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

gplus-profile-picture

Chloé Goudenhooft
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires