Carrière CourrierCadresCadremploi

Plus de 8 cadres sur 10 veulent quitter la région parisienne

, par Julie Falcoz

C’est une étude de Cadremploi qui le révèle : 8 cadres parisiens sur 10 ne veulent plus travailler à Paris.

Les chiffres sont éloquents : plus d’un cadre parisien sur 2 (55 %) admet ne pas se satisfaire de sa situation professionnelle en Île-de-France. 84 % des sondés envisagent plus ou moins sérieusement de changer de région, dont une majorité des 26-35 ans (88 %) et des cadres supérieurs (84 %). C’est le résultat d’une étude menée par Cadremploi auprès de 1 786 candidats en juillet 2018. Si les jeunes veulent rester (66 % des moins de 25 ans sont satisfaits de leur situation), ce n’est pas le cas des 56-65 ans qui sont 59 % à être insatisfaits de leur situation. Et le temps de transport joue grandement puisque 57 % des insatisfaits vivent et travaillent en banlieue. Ils sont 57 % à regretter passer autant de temps dans les transports surtout que les trois quarts (73 %) déclarent mettre plus d’une demi-heure pour se rendre sur leur lieu de travail.

Bordeaux et Lyon

CourrierCadresClassementCadremploi

Et c’est Bordeaux qui remporte la première place du palmarès du classement des villes où les cadres parisiens souhaiteraient vivre et travailler, pour 56 % des personnes interrogées. Lyon et Nantes suscitent l’enthousiasme de 41 % de l’échantillon, se classant deuxièmes ex-aequo, ce qui permet à la ville de Toulouse de grimper à la troisième place du podium (30 %). Plus de la moitié avoue envisager de partir pour un climat (56 %), dont 62 % des répondants ayant choisi la ville de Bordeaux. Même si 5 villes sur les 11 premières citées sont situées dans le sud de la France, les raisons du départ sont aussi liées à la recherche d’un meilleur cadre de vie (90 %) et un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle  (65 %).

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème