RSE CourrierCadresTedxCeWomen

Les Françaises entre 18 et 34 ans sont plus ambitieuses que la moyenne

, par Julie Falcoz

Selon une étude de TEDxChampsÉlyséesWomen, les jeunes femmes sont prêtes à prendre des risques pour créer leur entreprise.

À l’occasion de sa 5è édition, TEDxChampsÉlyséesWomen a réalisé une étude en collaboration avec OpinionWay sur le thème de la réussite, auprès d’un échantillon de 1 063 personnes. Cette édition anniversaire aura lieu le 3 décembre 2018*. Ce soir-là, 12 intervenants et intervenantes pour parler sur le thème de l’impossible.
À première vue, les Français semblent avoir une vision assez conservatrice de la notion de réussite. Les chiffres démontrent un fort attachement au confort matériel et à la vie de famille : avoir de l’argent (72 %) et être propriétaire (71 %) constituent majoritairement des facteurs de réussite.

Viser la lune

Pourtant, dans ce sondage, les femmes de 18-34 ans se démarquent. Si 71 % des femmes âgées de 35 ans ou plus estiment que “la réussite passe par le fait d’avoir des enfants”, leurs cadettes ne partagent cet avis qu’à hauteur de 59 %. En revanche, ces mêmes femmes de moins de 35 ans interrogées considèrent que la réussite passe à 52 % par le fait “d’occuper un poste à haute responsabilité” (vs 48 % pour leurs ainées), à 40 % par “la fréquentation d’une école prestigieuse” (vs 37 %) et à 35 % par “la création d’une entreprise” (vs 31 %). D’autant qu’elle apparaissent assez détachées des modèles dictés par la société française actuelle. Elles sont seulement 10 % à déclarer qu’elles ont besoin d’un modèle ou d’un exemple à suivre pour réussir leur vie. De plus, alors que les jeunes femmes sondées déclarent qu’il faut avoir plus confiance en soi (38 %), avoir plus de temps (35 %) ou plus de volonté (31 %) dans leur quête de réussite, elles sont seulement 24 % à déclarer avoir besoin de plus d’encouragement et de soutien de la part de leur entourage.

Prendre des risques

De manière générale, 64 % des femmes contre 68 % des hommes expriment leur souhait de vouloir rester dans un emploi confortable. Les jeunes femmes de la nouvelle génération se montrent davantage prêtes à prendre des risques en déclarant cette même envie pour 58 % d’entre elles contre 71 % chez les hommes du même âge. Les jeunes femmes vont encore plus loin dans leur envie de prendre des risques, de se surpasser. Parmi celles qui se sont déjà posé la question, 52 % envisagent de créer leur entreprise (contre 44 % des hommes de leur tranche d’âge). Enfin, même si elles reconnaissent craindre davantage l’échec que ces derniers (67 % vs. 63 %), courageuses et déterminées, les jeunes femmes d’aujourd’hui sont 74 % à déclarer que “rien n’est impossible” contre 64 % des jeunes hommes.

* Billets en vente sur tedxchampselyseeswomen.com

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème