Un cadre sur deux se rend au travail à reculons

, par Fabien Soyez

Paradoxe : alors qu’ils sont en situation de force vis-à-vis des recruteurs et de leurs employeurs, les cadres sont 48 % à venir au travail sans motivation, quand ils ne se sentent pas contraints et forcés.




Emploi : des cadres confiants, mais en quête de sens

, par Fabien Soyez

Selon le 18ème baromètre des attentes des cadres Ifop / Cadremploi, les cadres sont optimistes quant à leur avenir, mais manifestent des envies de mobilité, 1 cadre sur 3 souhaitant changer d’entreprise en 2019. Dans leurs recherches, ces derniers privilégient désormais l’ambiance de travail et le sens. Un nouveau défi pour les organisations.