Management management

Les cadres aiment-ils vraiment manager ?

, par Innocentia Agbe

Manager, accompagner les équipes… un vrai plaisir ? C’est plus compliqué que cela selon une étude publiée par Cadreo. Si 91 % des cadres interrogés déclarent aimer manager, à salaire égal, 29 % décideraient d’arrêter.

 

Tous les cadres n’ont pas un rôle de manager. Parmi ceux interrogés par Cadreo, la moitié est dans ce cas. Une des difficultés mises en avant est le manque d’accompagnement de l’entreprise.

 

Ce n’est pas le simple plaisir d’être chef

Pour ceux qui aiment manager, la principale source de satisfaction est le facteur humain (76 %), suivi par le fait de mener des projets de A à Z (64 %) ou encore les responsabilités supplémentaires que cela implique (41 %). En revanche, ils ne sont que 6 % à citer le statut social que cela offre ou le fait d’être chef (4 %).

 

Chronophage

Si 29 % décideraient d’arrêter à salaire égal, cela peut s’expliquer par le temps que le management prend dans leur fonction puisque 59 % des cadres y consacrent plus de 25 % de leurs temps (dont 22 % plus de 50 %).

 

Des divergences de points de vue

Concernant les difficultés rencontrées par les managers, le manque de leviers pour motiver leurs collaborateurs arrive en tête (64 %). De plus, ils sont 55 % à se déclarer globalement en désaccord avec la politique managériale de leur entreprise. Mais en cas de divergence, 73 % déclarent malgré tout appliquer cette politique et 82 % font remonter leur opinion à leur supérieur ou au service RH.

gplus-profile-picture

Innocentia Agbe
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème