Management CourrierCadresSlasheur

29 % des salariés français aimeraient mener deux activités salariées en parallèle

, par Julie Falcoz

Selon une étude menée par Opinionway pour Horoquartz, 39 % des moins de 30 ans expriment ce souhait de mener deux activités salariées en parallèle.

 
Le phénomène n’est pas nouveau, les “slasheurs” sont apparus il y a plusieurs années, en référence à la barre oblique du clavier (slash en anglais). Ils cumulent plusieurs emplois, par nécessité économique ou bien par choix. Une étude* réalisée par l’institut Opinionway pour Horoquartz révèle que 29 % des salariés français aimeraient mener deux activités salariées en parallèle s’ils en avaient la possibilité. Parmi ces derniers, sans surprise, les jeunes sont les plus représentés : 39 % des moins de 30 ans expriment ce souhait (contre 30 % des 30-39 ans). Ce chiffre descend à 22 % chez les 50-59 ans et 19 % chez ceux âgés de 60 ans et plus. En outre, 9 % des moins de 30 ans souhaitent le faire de manière régulière, contre seulement 1 % des plus de 60 ans.

 

Éducation et services aux particuliers

Ceux qui sont déjà “slasheurs” représentent 9 % de l’échantillon. On les retrouve surtout chez les moins de 30 ans (12 %). Le chiffre descend à 10 % pour les 30-39 ans et à 7 % pour les 50-59 ans. Quels sont les secteurs les plus concernés ? 13 % des salariés de l’éducation et de la santé sont impliqués. Le multi-emploi concerne aussi 11 % des employés du BTP, 11 % parmi les services aux particuliers et 11 % dans le commerce et de l’hôtellerie. A l’inverse, seuls 5 % des salariés de l’industrie, de la banque-assurance et de l’administration sont concernés. Très logiquement, les travailleurs à temps partiel (26 %) sont largement plus représentés que ceux à temps plein (6 %). Le contexte de télétravail (régulier ou ponctuel) est également surreprésenté parmi cette population de “slasheurs” avec 26 % qui en bénéficient.

 

* L’étude a été réalisée en 2018 sur la base d’un échantillon représentatif de 2 253 salariés travaillant dans une entreprise privée ou publique.

 
 

Julie Falcoz
Journaliste


Sur le même thème