Entreprise pausedej

La faim de la pause déjeuner

, par Innocentia Agbe

Ce n’est pas la fin de la pause déjeuner. En revanche, elle a tendance à être maltraitée : trop rapide, trop sucrée, trop grasse. Et si on nourrissait mieux ce moment, si important pour une journée de travail réussie.

 

Pourquoi le temps que vous consacrez à votre pause déjeuner intéresse tant ? Les salariés ne prennent plus le temps de déjeuner correctement au travail”, “c’est symptomatique d’une société où tout va trop vite… Est-ce si grave d’y consacrer moins de temps afin d’en gagner pour se concentrer sur son travail ?

 

Mal-être

Pour nous, la pause déjeuner est indissociable de la qualité de vie au travail”, explique Caroline Rome, responsable du pôle santé, bien vivre de Novéquilibres* et membre du comité éditorial de “laqvt.fr”, site Internet sur la qualité de vie au travail.

“Il existe un tel mal-être aujourd’hui. Certaines personnes se disent que ce n’est jamais le moment. Alors qu’il est important dans une journée de travail d’être dans ces moments de plaisir.”

Plusieurs entreprises ont donc décidé de prendre le sujet à bras-le-corps, notamment en conduisant des enquêtes afin de faire le point sur la situation. Différentes études existent sur le temps consacré par les salariés à leur pause déjeuner. Du côté d’Edenred**, qui a mené une enquête auprès de 2500 de ses salariés à travers 14 pays, c’est en France que les collaborateurs  y consacrent le plus de temps, plus de 45 minutes, comme au Brésil. Mais pour Caroline Rome, le plus important n’est pas “la quantité”, mais “la qualité”. La question est, comment mangez-vous au travail ?

 

Voir la lumière

Car vos mauvaises habitudes, comme celle de manger devant votre bureau par exemple, vous font plus de mal que vous ne le pensez. Ainsi, faire une vraie pause est un moyen de déclencher un cercle vertueux.

 “Cela permet de prendre du recul par rapport à la charge de travail, de revenir avec un œil neuf. Quand on a plus de distance, on est plus à même de juger les priorités”, explique Caroline Rome. Vous obliger à sortir, pourrait même améliorer la qualité de votre sommeil.

C’est aussi un moment où l’on devrait prendre de la lumière. Nous avons une horloge biologique qui nous rythme sur 24 heures et plus on va en capter à l’heure du déjeuner, plus on arrivera à avoir les bons réflexes pour dormir”. Il s’agit donc de profiter du moment de la journée où le soleil est au zénith, même les jours de mauvais temps. La vigilance ne s’arrête pas là. Puisqu’il y a ensuite ce que vous mangez. “La problématique de la pause déjeuner est qu’elle est aussi le reflet des bonnes ou mauvaises habitudes dans la vie privée : grignoter, manger trop gras ou de manière non adaptée à ses conditions de travail”, explique Anne-Sophie Godon, directrice innovation du Comptoir MM de la nouvelle entreprise (créé par Malakoff Médéric pour accompagner la protection et le développement du capital humain des entreprises).

 

Fruits et coaching

Les enquêtes réalisées au niveau national par Malakoff Médéric montrent notamment qu’un salarié sur deux grignote au travail. “Et quand on pose la question de savoir s’ils font attention à leur équilibre alimentaire, un peu moins de 7 sur 10 répondent oui.” Il y a donc quand même une certaine prise de conscience. “On peut bien manger de façon rapide et intelligente, assure Caroline Rome. Il faut privilégier les sucres lents et les protéines pour être efficace”. Par exemple, choisir un pain complet pour votre sandwich plutôt qu’un pain blanc qui ne contient pas le bon type de sucres. “Les sucres rapides ne sont pas un aliment de l’énergie comme certains peuvent le croire.” Des connaissances peut-être un peu oubliées et qui pourtant permettraient de mieux profiter de sa pause déjeuner.

Les entreprises sont aussi des acteurs de ce changement. Chez Edenred par exemple, cela passe par la mise à disposition de services et produits aux salariés comme l’explique Victor Genin, directeur RSE. La société propose par exemple des paniers de fruits ou encore des services de coaching alimentaire.

*Cabinet de consultants en qualité de vie au travail.

**L’entreprise Edenred, inventeur du Ticket Restaurant, est spécialisée dans les services prépayés aux entreprises.

gplus-profile-picture

Innocentia Agbe
Journaliste pour Courrier cadres


Sur le même thème