RSE transitionenergetique

Transition énergétique : Quels rôles pour les managers ?

, par La Rédaction

Face à l’urgence climatique et environnementale, la transition énergétique et écologique reste encore trop modeste et son démarrage bien trop lent. Notre transformation vers un modèle de civilisation plus durable, se fait attendre… Dans ce changement de société, nous sommes tous concernés, citoyens mais aussi salariés ou entrepreneurs. Par Olivier Cateura, professeur de stratégie & innovation à l’EM Lyon Business School.

 
L’importance de transition énergétique n’est pas seulement l’affaire des fournisseurs d’énergie ou un problème de l’offre. Dans cette perspective, plusieurs impératifs sont devant nous tous. La démarche “Negawatt” propose trois étapes. Sa philosophie peut être mise en œuvre en entreprise : sobriété, en réduisant nos besoins à ce qui est réellement nécessaire, efficacité, en privilégiant les solutions (énergétiques) les plus performantes, et enfin le renouvelable, lorsqu’il faut assurer une consommation responsable. La mise en place de système de management de l’énergie (SMé) et l’obtention d’une certification ISO 50001, représentent également une démarche économe et vertueuse, car organisée autour d’indicateurs clés (KPI) et visant l’amélioration continue.

 

Passer d’une économie de stock à une économie de flux.

Au-delà du développement des énergies renouvelables (en devenant auto-producteur par exemple), la transformation de nos activités pour sortir du “extraire, produire, consommer, jeter” vers une “économie circulaire” doit être accélérée. L’ensemble de nos processus doivent être revus : nos achats (locaux, bio, qualité…), nos déplacements, et la production de nos déchets (3R : réduire, réutiliser, recycler). Même si elles restent à visée générale, les 50 mesures pour une économie circulaire, proposées par le gouvernement dans sa feuille de route constituent un très bon début et impliquent entreprises, consommateurs et puissance publique.

En tant que managers, nous sommes devant un défi important pour nos entreprises et notre environnement. En réintégrant le long terme dans nos décisions, en exigeant des nouvelles pratiques plus responsables et durables, nous pouvons faire émerger cette transition écologique. Plus globalement, les 17 objectifs de Développement Durable (ODD) doivent être au cœur de l’engagement et des priorités des managers. Au-delà des débats, les grands manœuvres doivent commencer.
 

L’auteur

veronique-bouchard-em-lyon

Directeur du Mastère spécialisé Entrepreneuriat & Management de l’Innovation de l’EM Lyon, Olivier Cateura est un spécialiste du secteur de l’énergie. Il s’intéresse notamment aux cleantechs et aux modèles économiques de la transition énergétique.
 
 

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires