Vous Intérêts privés patrimoine

Que faire de votre PEL nouveau ou ancien ?

, par Anne-Lise Defrance

Les PEL ouverts depuis le 1er août 2016 ne rapportent plus que 1 %. C’est moins que pour les anciennes générations, mais ce taux reste néanmoins supérieur à celui du livret A.

Le ministère des Finances a créé la surprise cet été : la rémunération du Plan d’Epargne Logement (PEL) est tombée à 1 % brut le 1er août 2016, tandis que celle du livret A reste inchangée à 0,75 %. Mais attention, ce nouveau taux du PEL ne concerne que les plans ouverts en 2016 depuis cette date. Les anciens PEL conservent, c’est tout l’intérêt de ce produit réglementé, leur rémunération d’origine.  » Le taux du PEL est garanti pendant 15 ans pour les plans ouverts depuis le 1er mars 2011. Pour les plans plus anciens, il n’y a pas de durée maximum « , confirme Corinne Chastre, responsable du marché de l’épargne aux Caisses d’Épargne. Contrairement au livret A, dont le taux peut être revu deux fois par an pour tous les livrets, le PEL, une fois ouvert, n’est donc pas soumis aux aléas de la conjoncture. Tant mieux pour les détenteurs d’un ancien PEL. Mais est-ce le moment d’en ouvrir un si vous n’en détenez pas encore ?

Une fois déduits les prélèvements sociaux (15,5 %), le taux net du PEL (exonéré d’impôt sur le revenu) ressort à 0,845% pour les plans ouverts depuis le 1er août. Cela peut sembler faible, mais, ce n’est pas si mal dans un contexte d’inflation nulle… La comparaison reste à l’avantage du PEL par rapport aux 0,75 % nets d’impôt et de contributions sociales du livret A. Et puis, surtout, le rendement de l’emprunt d’État de référence en France, l’OAT 10 ans, s’est installé sous le seuil des 0,20 % depuis la fin juin à la suite du vote britannique en faveur d’une sortie de l’Union Européenne. Un placement rapportant 0,845 % garanti et sans risque dans un contexte où l’État français emprunte à taux négatif (depuis août) ne doit pas être négligé.

 

Logo IP  Retrouvez cet article dans son intégralité sur Intérêts Privés.

Anne-Lise Defrance


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires